Français

SAE Institute

Unifiez votre système mondial de bibliothèques

Image montrant des étudiants au SAE Institute

« L'implantation de WorldShare a poussé l'équipe à travailler d'une nouvelle façon. La bibliothèque s'est véritablement mondialisée. WorldShare nous a essentiellement permis de libérer les connaissances dans toutes les régions. »

Christopher Paroz
conservateur des ressources numériques, SAE Institute

Les bibliothèques du SAE Institute couvrent 51 campus dans 25 pays. Mais, en tant que conservateur des ressources numériques, Christopher Paroz a commencé à travailler avec les différentes succursales et raconte avoir « commencé à relever les incohérences entre nos systèmes et les inefficacités en termes de coût liées à l'utilisation de plusieurs systèmes. » Certaines bibliothèques utilisaient exclusivement des feuilles de calcul pour gérer leurs collections, et le personnel des bibliothèques ne disposait d'aucun moyen simple pour partager les données entre les différents campus. « Avec autant de systèmes distincts et de manières de collecter les données, nous nous trouvions face à une abondance d'informations et de connaissances. Cependant, elles étaient confinées dans l'esprit des personnes ou dans des systèmes distants éparpillés à travers le monde. »

SAE a donc choisi d'implémenter les Services de gestion WorldShare® (WorldShare) sur tous ses campus afin d'uniformiser les bibliothèques et leurs services. Christopher a travaillé aux côtés du personnel des différentes bibliothèques à travers le monde afin de trouver la meilleure solution possible. « Tout le monde s'accorde à dire qu'OCLC était la solution la mieux placée pour répondre aux besoins de nos étudiants, en particulier avec WorldCat1® Discovery », a-t-il ajouté. Et si le passage à un nouveau système de bibliothèque peut s'avérer stressant, « tous ont accueilli la migration très favorablement, en dépit de la charge de travail associée. » « Les Services de gestion WorldShare nous aident véritablement à globaliser notre service et à centraliser nos connaissances », a-t-il poursuivi.

« Nous parlons essentiellement de la mondialisation du réseau de bibliothèques et du système. WorldShare en est le pivot. »

WorldShare a simplifié les tâches à la fois pour le personnel de bibliothèque et pour les étudiants. « L'authentification, la connexion et l'utilisation du système sont désormais bien plus simples qu'elles ne l'ont jamais été », a indiqué C. Paroz. Par exemple, « un document sur les procédures de circulation n'était pas prêt à temps pour la publication, et l'équipe est parvenue à le préparer d'instinct. » Avant, les étudiants ne pouvaient rechercher les ressources et y accéder que depuis leur pays, mais WorldShare a ouvert le catalogue au monde entier. « Désormais, nous pouvons offrir une couche de recherche réellement mondiale et accéder à des régions isolées ou à l'ensemble des régions ou des membres OCLC simultanément », a-t-il précisé. « Pour les étudiants, la localisation des ressources est devenue aussi simple qu'elle l'est pour nous. Les retours sont très positifs. »

« De notre point de vue, ce que nous faisons actuellement est novateur, moderne et contribue incontestablement au développement de compétences non techniques importantes pour notre équipe », a indiqué C. Paroz Pour la première fois, les bibliothécaires du SAE mettent au point des relations entre les régions. « L'équipe est extrêmement motivée à présent, et je pense que cela est dû en partie à la diversité des fonctions qu'elle exerce, avec des tâches qui leur sont maintenant attribuées par les différentes régions. Je suis littéralement devenu un bibliothécaire mondial », a-t-il ajouté. « Travailler avec des personnes issues de cultures et de pays différents est une chose formidable. L'expérience et la croissance que nous en tirons représentent l'un des principaux avantages de l'utilisation de WorldShare. »

Carte situant l'un des campus australiens du SAE Institute

Informations sur la bibliothèque

  • Gère les ressources de plus de 50 campus dans 23 pays.
  • Fournit de l'enseignement et des qualifications en matière d'audio, d'animation, de design, de film, de jeux, de Web et autres.
  • Sert plus de 10 00 étudiants avec huit bibliothécaires.
  • Conserve moins de 1 % de ressources physiques.

Histoires associées

Étudiants du Medicine Hat College

Aidez les utilisateurs à trouver toutes les ressources que votre bibliothèque propose

Comment la bibliothèque du Medicine Hat College permet aux étudiants et professeurs de trouver plus facilement ses bases de données vidéo.

antioch_thumb

Collaborer pour offrir de meilleurs services

Découvrez comment les cinq bibliothèques d'Antioch University, réparties à travers les États-Unis, se sont regroupées pour fournir une expérience flexible, uniforme et complète aux étudiants et professeurs.