Français

Projet pilote de Web des données d'OCLC

Participez à la recherche afin de mieux cerner les besoins

Affiche d'une représentation des Six Fat Dutchmen
Concert poster cataloged during pilot project

 

« Le modèle de Web des données a le potentiel de transformer la façon dont nous décrivons les choses. De plus, le prototype d'OCLC est plus performant que Marc pour illustrer les différentes relations dans les assertions formelles. »

Stephen Hearn
Responsable de la stratégie des métadonnées, Université du Minnesota

Le Web des données peut permettre aux bibliothèques de créer des relations entre les ressources que les normes de catalogages traditionnelles sont incapables d'établir. OCLC a toujours fait figure de précurseur dans ce domaine, à la recherche d'un moyen d'améliorer les interconnexions et la visibilité des bibliothèques en ligne. En 2017, OCLC a démarré un projet pilote rassemblant les responsables des métadonnées de diverses bibliothèques et les chercheurs, responsables produit et ingénieurs logiciel d'OCLC, afin de tester en conditions réelles un prototype conçu pour donner aux bibliothèques l'accès à ce modèle.

L'un des participants à ce projet, le responsable de la stratégie des métadonnées Stephen Hearn, explique : « À l'Université du Minnesota, nous avions la volonté d'implémenter un modèle de Web des données, et ce projet représentait un moyen simple d'y parvenir. » Le projet pilote était une opportunité rêvée pour se lancer, mais c'était également une expérience amusante. M. Hearn poursuit : « Ce que je préfère dans ce prototype, c'est qu'il se concentre sur la description des ressources des bibliothèques, et non sur les notices. » La responsable du catalogage à la Cornell University, Sarah Ross, ajoute : « Le prototype est magnifique. Il est intuitif. Et j'aime créer des liens et les rendre disponibles aux utilisateurs du catalogue. »

Les participants ont également souligné la flexibilité du Web des données au moment de diffuser les descriptions des ressources en dehors de l'équipe de catalogage. Selon Chew Chiat Naun, responsable de la création des métadonnées à la bibliothèque de Harvard : « Nous sommes nombreux à avoir travaillé avec des conservateurs dans le cadre de catalogages spéciaux. Mais des plateformes de Web des données comme celle-ci pourraient répartir la charge de travail entre les conservateurs et les catalogueurs. » Mme Ross abonde dans son sens : « On peut imaginer qu'une personne qui ne connaît rien en catalogage, mais possède de grandes connaissances dans un domaine particulier, pourra comprendre le contexte d'une ressource comme aucun catalogueur ne le pourrait. »

« OCLC Research est un véritable atout pour la communauté des bibliothèques. Les membres se soucient des mêmes choses que nous et comprennent notre travail. Ils sont en mesure d'agir dans notre intérêt. »
Chew Chiat Naun, responsable de la création des métadonnées, bibliothèque de Harvard

L'une des retombées positives de ce projet pilote est le rapprochement entre les bibliothèques et OCLC. M. Naun explique : « Le dialogue est désormais plus productif, plus équilibré entre nous. M. Hearn ajoute : « L'expertise des développeurs apporte un petit plus. C'était très agréable de travailler avec des développeurs aussi compétents. » Mme Ross confirme : « C'est vraiment pratique de travailler avec quelqu'un qui connaît déjà le catalogage, sans avoir besoin de tout expliquer. » Au-delà de ça, Mme Ross précise : « J'ai apprécié que l'équipe d'OCLC nous prévienne quand elle essayait quelque chose qui ne marchait pas, afin que nous puissions être informés et les aider à trouver une solution. M. Hearn souligne : « Les membres d'OCLC Research en particulier comprennent vraiment notre métier et ont à cœur de nous voir réussir. Ils nous incluent dans toutes les étapes du projet, c'est une bonne chose. »

Pour M. Hearn, le bilan de ce projet pilote est positif : « Aujourd'hui, nous comprenons mieux la structure du Web des données appliquée aux types de descriptions que nous souhaitons faire. » Les participants ont également aimé résoudre ensemble les défis intellectuels posés par le Web des données. Selon M. Naun : « Nous nous sommes beaucoup amusés à parler de problèmes spécifiques au catalogage des descriptions avec d'autres personnes. Se confronter ainsi à l'opinion des autres permet de réaliser qu'il existe peut-être un meilleur moyen de faire les choses. » Mme Ross relate un appel téléphonique au cours duquel M. Hearn présentait la description d'une affiche de concert. « Le sujet principal était l'événement, pas l'affiche en elle-même, donc pas le document que j'étais en train de cataloguer, mais l'événement auquel elle faisait référence. Grâce à ce prototype, on peut séparer les deux concepts et les associer. J'ai vraiment aimé cet aspect-là. »

Grâce aux conclusions de ce projet pilote, OCLC continue d'améliorer sa solution, avec pour objectif d'aider les bibliothèques à utiliser le Web des données pour créer des liens entre leurs catalogues qui seront reconnus par les chercheurs extérieurs à la communauté des bibliothèques. M. Naun conclut : « Nous avons besoin d'une solution similaire à ce prototype, mais conçu sur une plateforme plus répandue que les plateformes réservées aux bibliothèques. Nous devons créer des bonnes pratiques, moins restrictives et plus flexibles, et les appliquer dans toute la communauté, afin de pouvoir décrire plus librement et précisément les entités et ressources qui nous intéressent. »

Informations sur le projet

  • Partenariat entre des bibliothèques et les chercheurs, responsables produit et développeurs d'OCLC, visant à tester un service de Web des données pour optimiser le processus de description des ressources des bibliothèques.
  • Des spécialistes des métadonnées ont testé le prototype d'un service de comparaison permettant de rechercher et distinguer les entités du Web des données, ainsi que d'un service d'édition permettant d'afficher, de créer et de modifier les descriptions et les liens du Web des données.
  • Seize bibliothèques ont participé au projet, parmi elles des bibliothèques publiques, nationales et spécialisées, comme des bibliothèques universitaires et de recherche.

Histoires associées

Étudiants à la bibliothèque de biologie de Complutense

La coopération et l'innovation sont l'avenir des bibliothèques

Découvrez comment la bibliothèque de l'université Complutense participe à des projets internationaux qui profitent à toutes les bibliothèques.

keio_thumb

Collaborer et s'inspirer des autres

Découvrez l'événement qui a incité la Bibliothèque de l'Université Keio à promouvoir l'utilisation de ses collections spéciales.