Français

SHARE

Intégrer la bibliothèque au processus de recherche

Image du service SHARE Notify

« Les bibliothécaires doivent être plus engagés dans le processus de la recherche et non pas seulement en collecter les résultats. »

Judy Ruttenberg
Directrice du programme Transforming Research Libraries, Association of Research Libraries

Les mêmes technologies modernes qui font avancées les méthodes de recherche étendent également le rôle que tiennent les bibliothèques dans le processus de recherche. Les chercheurs peuvent compiler des ensembles énormes de données numériques, créer des programmes informatiques pour effectuer des calculs complexes et présenter les résultats dans des projets de rapports, des blogues, des présentation et, finalement, des ouvrages publiés. Traditionnellement, les bibliothèques ont collecté et conservé les ouvrages publiés. L'initiative de la communauté SHARE cherche à engager les bibliothèques dans des conversations sur ce qu'il faut faire avec ces autres produits de la recherche.

« Il y a eu beaucoup de conversations sur la transition des bibliothèques qui sont passées de la collecte des produits de la recherche à l'intégration dans le processus de recherche », explique Judy Ruttenberg, directrice du programme Transforming Research Libraries à l' Association of Research Libraries. « Mais, l'étude The Evolving Scholarly Record ouvre la voie à des opportunités pour les bibliothèques de non seulement participer à certaines études mais aussi conserver les pièces de la notice académique que nous devons préserver. »

The Evolving Scholarly Record, une étude d'OCLC Research, propose un cadre de travail qui décrit la gamme diversifiée de matériels qui figurent maintenant dans les notices académiques et les rôles clés dans l'écosystème entourant ces matériels. « Ce cadre de travail nous aide à faciliter les conversations sur la signification de ce rôle plus grand pour les services et pour le type d'outils dont nous avons besoin », mentionne Mme Ruttenberg. « Où le dépôt rencontre-t-il l'environnement virtuel de ressources? »

« L'acte de faire des recherches et de les partager avec la communauté prend plusieurs formes. Ne serait-ce pas bénéfique de suivre ceci au moment où ça se produit? »

« La première phase de SHARE est notre partenariat avec le Center for Open Science pour créer un service d'avis appelé SHARE Notify », poursuit Mme Ruttenberg. Ce service permettra aux chercheurs de recevoir des avis lorsque quelqu'un contribue à la chaîne de ce à quoi ressemble l'érudition. « En ce moment, tout est dispersé. Les chercheurs ont beaucoup d'options pour le partage, la présentation et l'archivage de leurs recherches. Ces évènements pour la disponibilité des recherches pousseront les métadonnées qui peuvent être retracées là où elles vivent. »

Les efforts futurs de SHARE peuvent sembler « follement ambitieux, peut-être », admet Mme Ruttenberg, mais l'initiative veut utiliser les idées de l'étude The Evolving Scholarly Record pour mener des conversations sur la plus grande intégration des bibliothécaires au processus de recherche et sur le type de données qui doivent être collectées. De plus, ces rôles élargies peuvent nécessiter de nouvelles relations. « Nous devrons continuer à penser à ces liens avec de nouveaux types de partenaires qui peuvent aider la communauté des bibliothèques à effectuer cette transformations », ajoute Mme Ruttenberg. L'écosystème prend en charge ces rôles changeants, ce qui est formidable. »

Informations sur SHARE

  • Développé en 2013 d'un partenariat entre l'Association of Research Libraries, l'Association of American Universities et l'Association of Public and Land-grant Universities, et avec un partenarait technologique avec le Center for Open Science.
  • A pour mission de maximiser les retombées de la recherche en dressant un inventaire complet des recherches pouvant être trouvées, consultées et réutilisées à grande échelle.
  • Financé par une bourse de l'Institute of Museum and Library Services et l'Alfred P. Sloan Foundation.
  • Formé d'un conseil consultatif, d'un groupe des opérations et d'un groupe de travail formés de divers organismes et intervenants.
  • Demande aux fournisseurs de métadonnées de s'inscrire à SHARE Notify, maintenant en phase bêta.

Histoires associées

Université Keio

Collaborer et s'inspirer des autres

Découvrez l'événement qui a incité la Bibliothèque de l'Université Keio à promouvoir l'utilisation de ses collections spéciales.

UCLA

Préserver les contenus numériques uniques

La recherche coopérative à aider le service des collections spéciales de la Bibliothèque de l'Université de Californie à Los Angeles à mettre l'emphase sur d'importants documents numérisés.