Canada

Personnes s’entretenant lors d’une réunion du Conseil mondial

Présidents d’OCLC

Cinq présidents se sont succédé à la tête d’OCLC depuis sa création. Frederick G. Kilgour a été président et directeur général de 1967 à 1980 et a pris sa retraite du conseil d’administration d’OCLC en février 1995. Il en était administrateur fondateur permanent depuis 1980. Rowland C. W. Brown a été président et chef des opérations d’OCLC de 1980 à 1989. K. Wayne Smith a été président et chef des opérations d’OCLC de 1989 à avril 1998. Jay Jordan a été président et chef des opérations d’OCLC de mai 1998 à 2013. Skip Prichard est devenu président et et chef des opérations en juillet 2013.


Skip Prichard

2013 à aujourd’hui
Skip Prichard

Skip Prichard est le cinquième président d’OCLC depuis sa création en 1967. Séduit par la mission publique d’OCLC, il a rejoint la coopérative en 2013 après avoir dirigé plusieurs organisations multinationales qui fournissent différents services et contenus aux bibliothèques à travers le monde. Parmi ses nombreuses passions, Skip Prichard tient un blogue intitulé « Leadership Insights » dans lequel il interviewe des auteurs et des leaders d’opinion, et partage son point de vue sur de nombreux sujets. Ses commentaires sur l’avenir des livres, de l’édition et des bibliothèques ont été repris dans plusieurs médias nationaux et internationaux. Il est souvent invité à prendre la parole lors de conférences nationales et internationales.


Jay Jordan

1998 – 2013
Jay Jordan

Durant le mandat de Jay Jordan, OCLC a conçu une nouvelle plate-forme technologique, a introduit de nouveaux services, a créé un programme de promotion des bibliothèques et lancé des initiatives visant à améliorer la visibilité des fonds et des bibliothèques par les internautes grâce à des accords conclus avec Google, Yahoo! et Microsoft. OCLC comptait alors 16 956 membres répartis dans 109 pays. La base de données WorldCat d’OCLC s’est développée et contient désormais plus de deux milliards de symboles de localisation de bibliothèque et plus de 300 millions de notices bibliographiques. La proportion de notices en d’autres langues que l’anglais dans WorldCat n’a cessé d’augmenter et représente désormais 60 % du total, soit presque deux fois plus qu’en 1998.


K. Wayne Smith

1989 – 1998
K. Wayne Smith

Lors de son mandat, K. Wayne Smith a développé le réseau informatique de services d’OCLC pour équiper alors 8303 établissements membres dans 64 pays. Le nombre de notices dans WorldCat est passé à 38 millions avec 331 millions de localisations. OCLC a alors lancé le premier service de référencement en ligne destiné aux utilisateurs finaux (FirstSearch) et a commencé à proposer ses services sur Internet.


Rowland C. W. Brown

1980 – 1989
Rowland C. W. Brown

Au cours de son mandat, Rowland Brown a développé la gamme de produits et services d’OCLC et a contribué à l’ouverture du premier bureau de l’organisation à l’extérieur des États-Unis, soit à Birmingham en Angleterre. La coopérative a commencé à examiner comment elle pouvait aller au-delà des informations bibliographiques uniquement et fournir les documents. Le nombre de bibliothèques membres est passé de 2300 aux États-Unis et au Canada, à plus de 4826 dans 27 pays.


Frederick G. Kilgour

1967 – 1980
Frederick G. Kilgour

OCLC a connu une croissance rapide lorsque Frederick G. Kilgour en était le président : l’organisation est passée d’une coopérative locale à un réseau international. En plus de créer ce qui deviendra la base de données WorldCat, il a développé en 1979 un système en ligne de prêts entre bibliothèques que les bibliothèques utilisent aujourd’hui pour effectuer environ 10 millions de prêts.