Français

L'Université de La Verne est la 300e bibliothèque à avoir adopté Tipasa d'OCLC

OCLC /

La Bibliothèque Wilson de l'Université de La Verne est la 300e bibliothèque à avoir adopté Tipasa comme système de gestion de prêt entre bibliothèques.

« Nous sommes très heureux d'avoir migré vers Tipasa, a déclaré Amy Jiang, professeure associée et coordinatrice des technologies des bibliothèques. Surtout depuis la crise de COVID-19, je suis ravie d'avoir pris cette décision. Tipasa est une solution en nuage, donc nous pouvons continuer de travailler où que nous soyons, au bureau ou chez nous. »

La Bibliothèque Wilson apporte son aide aux plus de 8 000 étudiants qui fréquentent l'Université de La Verne, une université privée à but non lucratif située à La Verne, en Californie (États-Unis), environ 55 km à l'est de Los Angeles. Fondée en 1891, l'université propose 55 programmes de premier cycle, 19 masters, quatre doctorats et huit programmes de qualification.

Amy a indiqué que la bibliothèque avait choisi Tipasa pour plusieurs raisons. « La première est que c'est une solution en nuage. Aujourd'hui, cela présente de nombreux avantages par rapport à un logiciel client, notamment le fait que le dépannage et les mises à jour sont simplifiés. »

« La deuxième raison est que Tipasa représente l'avenir. La conception de l'interface est beaucoup plus conviviale. La chaîne de travail convient parfaitement à notre université. L'activité de notre bibliothèque est assez limitée, donc nous n'avons pas besoin de chaînes de travail compliquées ou de règles de routage, a précisé Amy. La troisième raison est que nous pouvons former les étudiants employés beaucoup plus facilement dans l'environnement de Tipasa. »

Le personnel de la bibliothèque utilise des intégrations Tipasa avec le système de circulation d'Ex Libris Alma et RapidILL. Concernant l'intégration du service de circulation, Amy a déclaré : « Nous avons maintenant la possibilité de voir les informations sur nos localisations dans Tipasa, ce qui est tout simplement génial. Nous avons également profité de l'occasion pour intégrer Tipasa à l'authentification de notre université, a-t-elle ajouté. Avec notre ancien système, nos étudiants devaient créer un compte, mais maintenant ils n'ont plus besoin d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe distincts. »

Le personnel du prêt entre bibliothèques de la Bibliothèque Wilson faisait partie d'une cohorte de six bibliothèques qui ont toutes effectué le processus de mise en œuvre. Au sujet de la mise en œuvre de Tipasa, Amy a déclaré : « C'était une expérience inédite et pleine de bonnes surprises. J'ai adoré l'idée de la cohorte, la formation et notre responsable de mise en œuvre, Violita, avec son professionnalisme, ses connaissances et sa volonté d'aller plus loin. »

Les bibliothèques de cinq pays (Afrique du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni et États-Unis) utilisent actuellement Tipasa, qui a été lancé en juillet 2017.

Plus de détails sur Tipasa.