Français

Comité consultatif d'OCLC Canada

Procès-verbal du 7 avril 2016

 

Présents
Suzanne Payette, directrice, Bibliothèque publique de Brossard
Joyce Garnett, bibliothécaire en chef émérite, Western University
Madeleine Lefebvre, bibliothécaire en chef, Ryerson University
Marie DeYoung, bibliothécaire en chef, Saint Mary's University
Debbie Schachter, directrice, Ressources d'apprentissage, Douglas College (après-midi)
Daniel Boivin, directeur exécutif d'OCLC Canada, Amérique latine et Caraïbes
Bruce Crocco, vice-président, Services aux bibliothèques pour les Amériques, OCLC

Absents
Johanna Smith, directrice générale à la Direction générale des services, Bibliothèque et archives Canada
Kathleen O’Connell, directrice générale, Gestion du savoir, Conseil national de recherches Canada
Gwen Ebbett, doyenne des bibliothèques, Université de Windsor
Lisa O'Hara, directrice, Services de recherche et de fourniture, Bibliothèques de l'Université du Manitoba
Danielle Chagnon, directrice générale de la Direction de la Grande Bibliothèque, BAnQ

Ordre du jour

  1. Ouverture de la réunion et approbation de l'ordre du jour
  2. Révision du procès-verbal de la réunion du 4 novembre 2015
  3. Discussion sur la prochaine réunion du Conseil mondial https://www.oclc.org/content/dam/oclc/councils/global/meetings/gc-agenda-apr-2016.pdf
  4. Sujets importants devant être discutés et rapportés au Conseil mondial ou touchant les bibliothèques canadiennes
  5. Forum des membres et mise à jour sur la Canadian Library Association
  6. Brève mise à jour sur OCLC Canada (LAC-BAC, FIPPA)
  7. Mandats au Comité consultatif d'OCLC Canada. Les mandats se terminant à la fin juin seront-ils renouvelés, prolongés?
  8. Autres sujets
  9. Prochaine réunion 2 et 3 novembre 2016
  10. Levée de la séance

1. Ouverture de la réunion et approbation de l'ordre du jour

  • Mme Schachter a commencé la réunion et aucun point n'a été ajouté à l'ordre du jour proposé.
  • L'ordre du jour a été approuvé tel quel.

2. Révision du procès-verbal de la réunion du 4 novembre 2015

  • Quelques changements suggérés :
    • Vérifier l'orthographe du nom de famille de Mme Garnett.
    • Autres changements requis aux items 5 et 6. Mme Garnett enverra les corrections à M. Boivin.
    • Mme Lefebvre a également suggéré des changements à l'item 6, quatrième point, pour illustrer que le budget de la bibliothèque a baissé de 2,1% dans le budget de l'université.
  • Le procès-verbal de la réunion du 4 novembre 2015 est approuvé avec les changements suggérés.

3. Discussion sur la prochaine réunion du Consiel mondial

  • M. Crocco a fait un résumé des points principaux de l'ordre du jour du Conseil mondial (CM) qui portent sur l'efficacité des conseils. 
  • Mme Schachter a indiqué que le premier CM était très intense et que les gens étaient inquiets des changements au nouveau CM par rapport au Conseil des membres. Elle a ensuite souligné qu'il est important de savoir ce qui sera présenté parce qu'il est difficile de voter pour quelque chose sans avoir d'informations, ce qui pourrait être le cas lors de la réunion du CM. Ce commentaire a été fait parce que rien n'a été donné comme travail de préparation cette fois, et ceci peut représenter un défi lors de la réunion si on ne sait pas ce qui est demandé.
  • Mme Lefebvre a mentionné que le Conseil régional des Amériques (CRA) semble un peu moins cohérent que les autres conseils régionaux (elle a assisté à la réunion du Conseil régional Asie-Pacifique). Elle a dit que la réunion ressemblait plus à un congrès mais que le sentiment d'être ensemble manquait.
  • Les réunions du Comité exécutif du CRA sont très ternes en ce moment a mentionné Mme DeYoung.  Il n'y a pas de discussions sur les intérêts et les problèmes communs. Le CRA discute des règlements alors que les autres conseils offrent des opportunités d'apprendre.
  • M. Crocco, selon ce qu'il a entendu de collègues et membres d'autres régions, a aussi dit que les réunions des autres conseils régionaux sont plus comme des congrès à cause de l'histoire d'OCLC dans ses régions. Certaines des discussions sur l'efficacité des conseils sont peut-être engendrées par ces différences entre les conseils régionaux.
  • Le CRA est plus gros alors peut-être que les autres conseils travaillent plus fort pour rassembler les membres à ces réunions à dit Mme Lefebvre.  Pour cette raison, ils semblent plus cohérents avec des objectifs plus clairs. Ces réunions ont un air d'importance que les réunions du CRA n'ont pas.
  • Mme Payette a mentionné que peut-être c'est parce que le CRA est trop près d'OCLC, en étant en Amérique du Nord, et que le CRA a moins besoin de cette officialité ou efficacité. Certains pensent que la vraie réunion est celle du CM et non celle du CRA, ce qui représente un défi pour le CRA.  

4. Sujets importants devant être discutés et rapportés au Conseil mondial ou touchant les bibliothèques canadiennes

  • Mme Lefebvre a soulevé plusieurs points concernant des défis permanents :
    • Mouvement contre la "publisher insulation".
    • Problèmes de devises.
    • Inflation rapide à cause des grandes ententes avec de grandes entreprises, ce qui laisse comme perception qu'OCLC est encore un fournisseur. 
  • Mme Lefebvre a mentionné que la convergence actuelle augmente cet effet, le dernier exemple étant l'achat d'Ex-Libris par Proquest. Elle aimerait avoir plus d'informations sur cette perspective. Elle a mentionné que le nouveau gouvernement fédéral soutient la recherche, l'innovation, etc., et que celà aidera peut-être à améliorer le climat et à apporter des changements pour élargir et donner plus de valeur à l'accès à la connaissance. Ceci est un peu une question philosophique mais elle croit que l'accès à la connaissance pourrait réunir davantage les bibliothèques.
  • M. Crocco a indiqué que l'apprentissage des enfants d'âge préscolaire et des personnes à la fin de leur vie de travail ou qui étudient pour apprendre un nouveau métier était une question discutée lors du récent congrès de la Public Library Association auquel il a assisté. Plusieurs séances d'information portaient sur l'apprentissage tout au long de la vie et les bibliothèques publiques cherchent à jouer un rôle encore plus actif dans ce domaine.
  • Mme Garnett a parlé des ressources ouvertes d'apprentissage (MOOC’s, etc.). OCLC examine-t-il ceci?  Elle croit que sans accès à ces ressources, l'apprentissage tout au long de la vie est limité.
  • Mme Lefebvre a ajouté que Patricia Martin a parlé des millénaires à la réunion satellite de l'IFLA à Toronto et a parlé du mentorat multi-générationnel. Son site Web est Lamplit.com.  Elle suit les tendances et croit que beaucoup de son matériel est en acccord avec ce que fait OCLC, et OCLC Research travaille déjà dans ce domaine.
  • Mme Garnett a mentionné que les changements à la CLA doivent être rapportés puisqu'ils pourraient affecter les bibliothèques canadiennes.
  • Mme Payette croit qu'OCLC devrait peut-être trouver des moyens de mieux mettre en évidence sur son site Web les bibliothèques qui utilisent des produits et services OCLC.  Elle croit que cela aiderait. Par exemple, voir toutes les ressources fournies aux bibliothèques canadiennes avec la liste des bibliothèques qui utilisent les services. Ceci permettrait de voir ce que font les autres bibliothèques et la couverture d'OCLC au Canada. Elle croit que ceci irait au-delà de ce qu'offrent actuellement le site Web, WorldCat Registry et Worldcat.org.

5. Forum des membres et mise à jour sur la Canadian Library Association

  • M. Boivin a mentionné qu'à cause d'un horaire serré déjà établi pour plusieurs forums aux États-Unis, les dates restantes pour tenir un forum au Canada ce printemps sont souvent en conflit ou très près d'autres évènements canadiens ce qui limite les chances de succès comme ce fut le cas à Vancouver.  Pour toutes ces raisons, il a été décidé qu'il n'y aurait pas de forum des membres ce printemps mais qu'il faudrait en prévoir un près de la date de la prochaine réunion en personne du CCOC le 2 et 3 novembre.   
  • La ville considérée est Halifax et des discussions préliminaires sont en cours avec Mme DeYoung pour essayer de tenir la réunion du CCOC à Halifax (une première) et le forum des membres juste après, c'est-à-dire le 4 novembre (le 2 novembre n'est pas une option parce que ce jour-là OCLC doit assister à un congrès à Montréal).
  • En ce qui concerne la CLA, OCLC teint encore un symposium mais pas d'évènement préliminaire pour plusieurs raisons qui sont toutes liées au format de ce dernier évènement de la CLA. Le symposium se teindra le jeudi 2 juin, de 11 h à 12  h 45, et nous prévoyons présenter les trois prix et une brève mise à jour d'OCLC si nous avons assez de temps. La CLA prévoit que 300 personnes assisteront à ce forum national, ce qui est presque trois fois moins de personnes qu'habituellement, ce qui signifie que moins de personnes assisteront au Symposium d'OCLC.

6. Brève mise à jour sur OCLC Canada (LAC-BAC, FIPPA)

  • M. Boivin a fait une brève mise à jour des discussions avec LAC-BAC. Points saillants :
    • Beaucoup de progrès et toutes les fonctionnalités WorldShare désirées ont été discutées.
    • Les deux organisations en sont aux derniers détails ce qui devrait nous permettre de réviser les termes du contrat bientôt. 
    • Les deux organisations espèrent signer l'accord avant la fin de l'année financière d'OCLC.
  • FIPPA (Freedom of Information and Protection of Privacy Act).  Il s'agit du processus d'évaluation des facteurs relatifs à la vie privée de la Colombie-Britannique requis lorsqu'une solution d'informatique en nuage est offerte à une institution publique de Colombie-Britannique. M. Boivin a mentionné qu'ils ont réussi ce processus avec une institution et en sont aux derniers détails des termes du contrat et des négociations. OCLC devrait pouvoir annoncer de quelle institution il s'agit au cours des prochains jours. Réussir de processus est une étape importante pour OCLC puisque ça démontre qu'OCLC respecte les diverses normes ISO, et que le modèle d'affaires et le centre de données de Toronto d'OCLC répondent à toutes les exigences requises.
  • M. Boivin a brièvement parlé des annonces récentes concernant la rétention de l'interface FirstSearch pour accéder à WorldCat.  WorldCat Discovery sera l'outil de recherche de prochaine génération et remplacera WorldCat Local, et servira également de catalogue en ligne pour WorldShare.  FirstSearch n'a pas été mis à jour depuis plusieurs années et OCLC rafraîchira l'interface. Ce changement de plan est en réponse aux demandes de plusieurs utilisateurs qui voulaient conserver FirstSearch et ses fonctionnalités puissantes. OCLC a écouté et changé sa position en réponse aux demandes des utilisateurs.   
  • M. Boivin a ajouté que Rick Lugg, de la division SCS, fera une présentation au Congrès de l'IATUL à Halifax à la fin juin.
  • De plus, BAnQ a fini de charger plus de 2 millions de documents dans WorldCat en janvier. Parmi ces documents, 800 000 étaient des notices originales ce qui porte le total de près de 120 millions de documents de bibliothèques canadiennes dans WorldCat. Ceci est près de deux fois ce que possède actuellement AMICUS mais OCLC prévoit que ce chiffre augmentera si OCLC peut charger AMICUS dans WorldCat.

7. Mandats au Comité consultatif d'OCLC Canada. Les mandats se terminant à la fin juin seront-ils renouvelés, prolongés?

  • Mme Garnett, Mme Payette, Mme Schachter siègent encore au CCOC.
  • M. Boivin vérifiera si Mme O’Hara et Mme Ebbett comptent faire étant donné qu'elles ne participent pas à la téléconférence.
  • Avec ces informations et une fois les résultats des élections aux CM et au CRA connus, le CCOC décidera se d'autres candidats sont requis pour que le nombre de délégués requis (9) soit atteint et qu'un bon équilibre (par région et par type de bibliothèque) soit maintenu. Une téléconférence sera organisée si elle est requise pour discuter de ce sujet.

8. Autres sujets

  • Aucun autre sujet proposé. 
  • Toutefois, quelqu'un a demandé qui comptait aller au Congrès de l'IFLA à Columbus et les délégués suivants y vont : Mme Lefebvre et peut-être Mme Payette. Assister à cet évènement est très coûteux.

9. Prochaine réunion

  • En personne le 2 novembre (souper) et le 3 novembre. Le forum des membres se tiendra le 4 novembre à Halifax.

 

Actions requises avant la prochaine réunion

Responsables

 

  1. MOOC : est-ce qu'OCLC considère ceci?

  2. Demander à Mme O’Hara et Mme Ebbett si elles comptent rester au CCOC pour un autre mandat.

 

  1. Daniel Boivin / Bruce Crocco
  2.  

  3. Daniel Boivin (terminé).