Français

Comité consultatif d'OCLC Canada

Procès-verbal du 23 janvier 2015

Présents :
Debbie Schachter, directrice, Ressources d’apprentissage, Douglas College
Gwen Ebbett, bibliothécaire en chef, Université de Windsor
Michael Ireland, directeur, Information – accès et diffusion, Institut canadien de l'information scientifique et technique
Suzanne Payette, directrice, Bibliothèque publique de Brossard
Lisa O'Hara, directrice, Services techniques, Bibliothèques de l'Université du Manitoba
Madeleine Lefebvre, bibliothécaire en chef, Ryerson University
Joyce Garnett, University Librarian Emeritus, Western University and Interim Dean of the Library Iowa State University
Bruce Crocco, vice-président, Services aux bibliothèques pour les Amériques, OCLC
Daniel Boivin,  directeur exécutif, OCLC Canada, Amérique latine et Caraïbe

Absents :
Hélène Roussel,  directrice générale, Direction générale de la diffusion, Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Marie DeYoung, bibliothécaire en che, Saint Mary's University
Mary-Jo Romaniuk, bibliothécaire en chef, Université de l'Alberta
Johanna Smith, directrice générale à la Direction générale des services, Bibliothèque et archives Canada

Ordre du jour :

  1. Ouverture de la réunion et approbation de l'ordre du jour (Debbie Schachter, présidente)
  2. Révision du procès-verbal de la réunion du 3 octobre (mises à jour, questions)
  3. Discussion sur la prochaine réunion du CRA au congrès d'hiver de l'ALA (groupe)
  4. Sujets clés devant être abordés et rapportés au CRA ou touchant les bibliothèques canadiennes (groupe)
  5. Révision et approbation de la Charte du Comité consultatif d'OCLC Canada (groupe)
  6. Discussion sur le forum des membres du Canada en 2015 (groupe)
  7. Autres sujets (Symposium d'OCLC au congrès de la CLA et autres)
  8. Date de la prochaine réunion et levée de la séance

1. Ouverture de la réunion et approbation de l'ordre du jour

  • Mme Ebbett a accepté de présider la réunion jusqu'à ce que Mme Schachter se joigne au groupe par téléphone.
  • "congrès d'été de l'ALA" a été remplacé par "congrès d'hiver de l'ALA" et l'ordre du jour a été approuvé.

2. Révision du procès-verbal de la réunion du 3 octobre (mises à jour, questions)

  • Un changement mineur a été demandé par Mme Payette et le procès-verbal a été approuvé.
  • M. Boivin a fourni des détails sur les actions qui étaient requises et dont il était responsable. Certaines sont encore en traitement et seront ajoutées aux nouvelles actions requises avant de la prochaine réunion.
  • M. Crocco a mentionné (concernant une action dont il était responsable) qu'OCLC pense organiser un évènement pour le groupe d'usagers de WorldShare qui durerait quelques jours et se teindrait en Ohio ou dans un autre endroit facilement accessible. Cet évènement serait pour les usagers à travers le monde et non un évènement régional. Il croit que plus d'informations seront publiées en juin 2015, c'est-à-dire au cours de la prochaine année financière d'OCLC. Plus de détails seront fournis au Canada quand ils seront disponibles. Les membres du Comité consultatif d'OCLC Canada (CCOC) ont demandé à ce qu'OCLC s'assure que les membres canadiens sachent que cet évènement est ouvert à tous.

3. Discussion sur la prochaine réunion du CRA au congrès d'hiver de l'ALA

  • Mme Ebbett, M. Crocco et Mme Garnett assisteront à cet évènement.
  • Sandy Yee et Skip Prichard doivent faire une présentation lors de la réunion du Conseil régional des Amériques (CRA). Irene Hoffman parlera également des commentaires obtenus par le biais du forum de membres. Lors de cette réunion, il y aura également des discussions d'environ 30 minutes auxquelles des personnes en ligne pourront également participer en temps réel. Mme Ebbett a mentionné que les participants devront répondre à 3 questions :
    • Que ferait votre bibliothèque si vous pouviez avoir un employé supplémentaire affecté à la rechercher ou à la promotion des bibliothèques?
    • Quelles sont les nouvelles méthodes récemment mises en application par votre bibliothèque pour augmenter l'engagement des usagers?
    • Comment pouvons-nous attirer la nouvelle génération de leaders dans le monde des bibliothèques?
  • 214 personnes se sont inscrites pour participer à ces discussions en personne et 170 pour y participer en ligne.
  • Mme Ebbett a ajouté que le forum de membres avait récemment attiré beaucoup de catalogueurs et de personnes affectées aux services techniques mais pas de bibliothécaires de la nouvelle génération à part ceux aux services techniques. Ceci constitue un problème pour OCLC car il semble que les nouveaux bibliothécaires ne connaissent pas la coopérative.

4. Sujets clés devant être abordés et rapportés au CRA ou touchant les bibliothèques canadiennes

  • M. Boivin a parlé des progrès quant à la discussion entre OCLC et LAC-BAC et que les deux organismes peuvent maintenant passer à l'étape suivante de négociations. Il a également indiqué que c'était la raison pour laquelle Mme Smith, la nouvelle déléguée de LAC-BAC au CCOC, ne participait pas à la réunion. Elle voulait éviter toute possibilité de conflit d'intérêts.
  • Mme Schachter a demandé combien de temps pourrait prendre l'implantation de ce projet. M. Boivin a répondu que le projet serait probablement traité comme deux projets : le premier pour le chargement et la configuration d'AMICUS, le catalogue collectif national, et le second pour l'implantation d'un nouveau système de gestion en nuage pour LAC-BAC. Étant donné qu'à ce stade peu d'échanges ont eu lieu entre les deux organismes, les étapes et l'échéancier n'ont pas encore été fixés mais M. Boivin croit que l'implantation durerait plus longtemps que la durée habituelle de 6 mois pour l'implantation de WorldShare. Il a ajouté que la création du catalogue collectif pourrait prendre du temps, non pas à cause de la taille de la base de données à convertir, mais plutôt à cause de la planification requise avant le chargement (ce qui doit être chargé, si LAC-BAC a obtenu l'autorisation de toutes les bibliothèques, les nouvelles procédures pour assurer la mise à jour du catalogue collectif, etc.).
  • Quelqu’un a demandé combien de bibliothèques canadiennes qui utilisaient FirstSearch avaient migré vers WorldCat Discovery.  M. Boivin a répondu qu’étant donné que la période de transition entre les services ne fait que commencer, le nombre est encore peu élevé (moins 50 bibliothèques se sont inscrites jusqu’à présent). Il a ajouté que récemment, deux nouvelles bibliothèques ont adopté WorldCat Discovery comme interface de recherche.
  • M. Ireland a parlé d’Infotrieve qui a été vendu aux US Copyright Clearance Centre (CCC). Le CCC est une énorme organisation et gère les droits d’auteurs aux États-Unis. CCC était intéressé à certains produits d’Infotrieve pour la gestion des droits d’auteurs et c’est probablement la raison de cette acquisition. Le CCC est toujours intéressé par un partenariat avec l’ICIST, et de conserver le personnel et les services tels quels. L’ICIST entretient de bonnes relations avec Infotrieve et maintenant avec le CCC.
  • La CLA : réunion au congrès de l’OLA avec « le partenaire ».  Mme Lefebvre a eu un message de CARL lui demandant des suggestions pour la préparation du Congrès de l’OLA. La CLA doit changer car son mode de financement actuel n’est pas durable. Le temps semble propice pour considérer cette affiliation avec des associations provinciales et elle aura plus de détails après le congrès de l’OLA. M. Ireland a rappelé comment cette réflexion avait commencé : les membres sont plus près de leur association provinciale que de l’association nationale et l’adhésion à la CLA s’effrite. L’impression générale semble être qu’il serait regrettable de perdre l’association nationale (la CLA).

5. Révision et approbation de la Charte du Comité consultatif d'OCLC Canada

  • Les membres ont unanimement approuvé les modifications à la Charte.

6. Discussion sur le forum des membres du Canada en 2015

  • L’ordre du jour de la réunion de Boston a été transmis aux membres.
  • Mme Payette a dit avoir discuté avec Irene Hoffman, au Conseil mondial, de la possibilité de tenir des réunions au Canada, c’est-à-dire dans d’autres lieux en plus de Toronto et Vancouver comme mentionné à l’origine. Elle a suggéré d’avoir un calendrier pour le Canada afin que les gens puissent choisir à quelle réunion assister s’il n’y a pas de réunion dans leur ville.
  • Tous les membres du CCOC ont souligné qu’OCLC doit indiquer clairement que ces forums sont aussi pour les bibliothèques non membres d’OCLC et qu’il faut les rendre plus invitants.
  • Mme Ebbett a également parlé de sa discussion avec Mme Hoffman. Elle a dit c’était en grande partie les membres du personnel qui assistaient à ces réunions et pas nécessairement les gestionnaires/directeurs. M. Boivin a dit qu’il croit qu’au Canada nous aurions besoin d’une combinaison des deux pour que ces forums rejoignent plus de personnes (par exemple : le matin pour les directeurs et l’après-midi pour le personnel).
  • Mme Schachter a dit qu’il faudrait peut-être mettre plus l’accent sur les « bibliothécaires publiques » car elle voit en ce service l’avenir des bibliothèques puisque de moins en moins de services techniques seront requis avec les solutions de gestion de bibliothèques en nuage.  Elle a dit aimer l’idée de réserver le matin pour les directeurs et l’après-midi pour le personnel de bibliothèques. Elle croit que ceci attirerait des participants à Vancouver car beaucoup de participants ont assisté à l’évènement précédent, et plus général, organisé par OCLC Canada (« Bring libraries to Web Scale »).
  • Mme Lefebvre appuie également cette initiative de tenir ces réunions au Canada. Elle croit que c’est une bonne idée de partager avec le personnel de bibliothèques qui utilise les solutions d’OCLC.

7. Autres sujets

  • Mme Payette a parlé de l’initiative de sa bibliothèque appelée « Espace-temps ». Il s’agit d’un projet pilote qui vise à montrer au public les activités numériques de la bibliothèque et, plus tard, celle de la ville. Cette initiative veut promouvoir plus activement le contenu numérique disponible à la bibliothèque mais la ville pourrait également se joindre à ce projet. L’expérience sera interactive, c’est-à-dire par le biais d’écrans tactiles. Des initiatives semblables sont en cours dans d’autres bibliothèques publiques à travers l’Amérique du Nord.

8. Date de la prochaine réunion et levée de la séance

  • Pour l’instant, il semble que le 15 avril soit la date la plus appropriée pour tous sauf pour Mme Schachter.
  • M. Boivin devra peut-être créer un nouveau Doodle une fois que Mme De Young et Mme Smith auront indiqué leurs disponibilités.
  • La séance a été levée à 14 h 26.

 

Actions requises avant la prochaine réunion

Responsables

 

  1. Créer une « elevator speech cheat sheet » pour les membres.

  2. Fournir une liste complète des partenaires Web qui génèrent du trafic vers les bibliothèques.

  3. Envoyer un nouveau Doodle pour avril et confirmer les dates de réunion pour juin et pour l'automne.

 

  1. Daniel Boivin.

  2. Daniel Boivin (terminé).


  3. Daniel Boivin (terminé).