Français

Comité consultatif d'OCLC Canada

Procès-verbal du 22 octobre 2013

Présents :
Hélène Roussel, directrice générale, Direction générale de la diffusion, Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Michael Ireland, directeur,  Information – accès et diffusion, Institut canadien de l'information scientifique et technique
Lisa O'Hara, directrice, Services techniques, Bibliothèques de l'Université du Manitoba
Madeleine Lefebvre, bibliothécaire en chef, Ryerson University
Gwen Ebbett, bibliothécaire en chef, Université de Windsor
Fabien Lengellé, directeur général à la Direction des services Bibliothèque et Archives Canada
Debbie Schachter,  directrice, Ressources d’apprentissage, Douglas College
Suzanne Payette, directrice, Bibliothèque publique de Brossard
Bruce Crocco, vice-président, Services aux bibliothèques pour les Amériques, OCLC 
Daniel Boivin, directeur exécutif, OCLC Canada, Amérique latine et Caraïbe

Absents :
Joyce Garnett, bibliothécaire en chef, Western University
Mary-Jo Romaniuk, bibliothécaire en chef, Université de l’Alberta


Ordre du jour :

  1. Ouverture de la réunion et approbation de l'ordre du jour (Hélène Roussel, présidente)
  2. Révision du procès-verbal de la réunion du 20 juin 2013 (mises à jour, questions)
  3. Mise à jour sur le Conseil régional des Amériques et discussion sur l'ordre du jour de la prochaine réunion du Conseil mondial (tous les délégués)
  4. Révision de l'année de la division canadienne d'OCLC comme entreprise et mise à jour (Daniel et Bruce)
  5. Révision de la Charte du Comité consultatif d'OCLC Canada (clauses, nombre de délégués, etc.)
  6. Réflexion et partage d'idées concernant le paysage actuel des bibliothèques canadiennes (économie, employés, technologies), priorités actuelles de votre bibliothèque, initiatives pour livres électroniques dans les bibliothèques publiques, MOOCS, etc., et recommandations précises à faire à OCLC
  7. Photo de groupe et signature de la décharge
  8. Dates de la prochaine réunion
  9. Autres sujets
  10. Séance levée

1. Ouverture de la réunion et approbation de l'ordre du jour (Hélène Roussel, présidente)

  • Ordre du jour approuvé tel quel.

2. Révision du procès-verbal de la réunion du 20 juin 2013 (mises à jour, questions)

  • Modifier la date dans la première page.
  • Approuvé sans autres modifications.

3. Mise à jour sur le Conseil régional des Amériques et discussion sur l'ordre du jour de la prochaine réunion du Conseil mondial (tous les délégués)

  • Mme Lefebvre siège au Comité exécutif du Conseil régional des Amériques(CRA). Elle a mentionné avoir manqué la dernière téléconférence.
  • Le CRA a de la difficulté a planifier les téléconférences car plusieurs personnes ne sont pas disponibles. Le Comité a décidé de tenir les réunions aux dates où le plus de personnes sont disponibles.  
  • Mme Schachter avait une copie du procès-verbal de la dernière réunion et l'a lu pour le groupe.
  • Le groupe a ensuite discuté de MOOC et de qui l'offre au Canada. Le groupe a discuté de la controverse qui entoure MOOC, de son acceptation, son degré d'utilisation, de son possible avenir, de la façon dont les bibliothèques participent à MOOC, comment il peut être rentable, etc. Il semble que MOOC est perçu par plusieurs comme un supplément ou une alternative pour l'enseignement. Plusieurs entreprises envoient du personnel à ces formations étant donné qu'elles sont gratuites jusqu'à ce que vous réclamiez les crédits. Aux États-Unis, plusieurs sociétés de capitaux à risque ont investi dans les initiatives de MOOC.
  • Il semble que certaines bibliothèques publiques ont des initiatives semblables à MOOC pour enseigner aux usagers comment utiliser les iPad, les ordinateurs, etc. La similarité est au niveau de l'utilisation du Web pour les formations plutôt que de toujours les donner à la bibliothèque.
  • Le groupe a ensuite discuté du nombre de membres qui assistent aux réunions du CRA.
  • Le groupe a également discuté de la façon dont le pairage des candidats est fait pour les élections aux CRA et au CM (Conseil mondial), du nombre de candidats techniquement permis par région, etc. Tous ont conclu, dont le personnel d'OCLC présent, que le processus d'élection est encore confus.
  • Mme O’Hara a posé des questions sur les noms d'autorité canadiens francophones car ils ont des problèmes avec leur nouveau système qui remplace les noms français par les entrées en anglais LC.  Elle a demandé si VIAF avait ou voudrait charger les noms français et avait trouvé une solution à ce problème. Mme Roussel, de BAnQ, a dit qu'à BAnQ ils avaient un fichier d'autorité pour les noms français et que l'Université pourrait le charger si elle le voulait.  BAC a les autorités Canadiana et c'est cette portion qui est dans VIAF. 
  • Mme Roussel a dit que BAnQ est prête à faire le chargement dans VIAF si OCLC veut communiquer avec eux.
  • Mme Roussel a également parlé de l'initiative de BAnQ “Services québécois de traitement documentaire” (SQTD) et a offert de la présenter lors de la prochaine réunion.

4. Révision de l'année de la division canadienne d'OCLC comme entreprise et mise à jour (Daniel et Bruce)

  • La présentation a été remise. Plusieurs questions ont été soulevées lors des deux autres présentations qui ont donc été plus longues que prévu.

5. Révision de la Charte du Comité consultatif d'OCLC Canada (clauses, nombre de délégués, etc.)

  • Le CCOC n'a pas eu le temps d'aborder ce point qui est remis à la prochaine réunion.

6. Réflexion et partage d'idées concernant le paysage actuel des bibliothèques canadiennes (économie, employés, technologies), priorités actuelles de votre bibliothèque, initiatives pour livres électroniques dans les bibliothèques publiques, MOOCS, etc., et recommandations précises à faire à OCLC

  • Le CCOC n'a pas eu le temps d'aborder ce point. Il sera abordé lors de la discussion avec Jenny Johnson et Janet Hawk mercredi matin. Mmes Johnson et Hawk produiront un résumé de leurs constatations pour le Canada lorsqu'elles auront tenu leurs groupes de discussion au Canada en 2014.

7. Photo de groupe et signature de la décharge

  • Les deux actions ont été accomplies.

8. Dates de la prochaine réunion 

  • Les dates n'ont pas été déterminées. M. Boivin fera parvenir des suggestions par Doodle pour 2014.

9. Autres sujets

  • Aucun.

10. Séance levée

  • La séance a été levée à 16 h 05 pour permettre une visite de la bibliothèque.

 

Actions requises avant la prochaine réunion  

Responsables

 

  • OCLC doit contacter BAnQ pour le fichier d'autorités.

  • Mettre la présentation de SQTD par Mme Roussel à l'ordre du jour de la prochaine réunion en personne (ou peut-être de la prochaine téléconférence).

  • Mettre la révision de la Charte du CCOC à l'ordre du jour de la prochaine réunion.

 

  • Daniel Boivin and/or colleagues

 

  • Ms. Roussel + Daniel Boivin

 

  • Ms. Roussel + Daniel Boivin