Français

Conseil consultatif d'OCLC Canada : réunion annuelle, 24 février 2005

Présents 

Présents :

Bernard Dumouchel, directeur général, ICIST

Ingrid Parent, directrice générale - Acquisitions et services bibliographiques, Bibliothèque nationale du Canada

Ernie Ingles, vice-président associé, Systèmes d'apprentissage, Université de l'Alberta

Brian Campbell, directeur, Systèmes et services techniques, Bibliothèque publique de Vancouver

Claude Bonnelly, Directeur des bibliothèques, Université Laval

Daniel Boivin, directeur, OCLC Canada

Absents :

John Teskey, directeur, Université du Nouveau-Brunswick

Joyce Garnett, directrice des bibliothèques, University of Western Ontario

Dave Weaver, directeur exécutif, Marketing et services aux bibliothèques, OCLC

Cathy De Rosa, vice-présidente, Marketing et services aux bibliothèques, OCLC

Sujets abordés :

  • Révision du procès-verbal de la réunion de septembre (mise à jour, questions).
  • Mises à jour sur les "Actions requises".
  • Bref rapport d'Ernie sur la réunion du Conseil des membres.
  • Charte du Conseil consultatif d'OCLC Canada : procédures pour le renouvellement du mandat des délégués et le recrutement de nouveaux membres ( http://www.oclc.org/ca/fr/membership/canadacouncil/charter/default.htm).
  • Procédure pour l'élection au Conseil des membres d'OCLC (le mandat d'Ernie se termine mais il peut se présenter pour un second mandat).
  • Endroit de la réunion de septembre.
  • Autres sujets (prochaines réunions).
  • Fin de la réunion (la prochaine téléconférence est prévue pour le 9 mai 2005 à 13 h 30).

Le procès-verbal suivant résume les propos essentiels de la réunion. Les actions à entreprendre sont listées à la fin de ce document.


Révision du procès-verbal de la réunion de septembre

Deux corrections sont requises :

- Dans la section 5, le point 7 à la page 4. La note devrait être corrigée pour dire : "McLuhan Program Institute and Technology is a great site for finding out on key and current topics for discussion ( http://www.mcluhan.utoronto.ca/)".

- Dans la section 9, le point b à la page 5. Changer le titre pour "CIDL and/or LAC relationship".

Mises à jour sur les "Actions requises".

Pouvons-nous numériser des cartes géographiques en couleurs?

La carte géographique en couleurs la plus grande que nous pouvons scanner actuellement à Winnipeg mesure environ 11" x 17." Notre bureau de Bethlehem peut scanner des cartes géographiques en couleurs beaucoup plus grandes. Nous allons examiner la possibilité d'offrir ce service au Canada si les besoins sont suffisants.

Pouvons-nous numériser à partir de microfiches?

Oui.

Quel est l'usage que les auteurs du projet de numérisation du Glenbow Museum font de CONTENTdm (sujet, documents numérisés, etc.)?

Ils l'utilisent pour des besoins internes pour l'instant. Nous ne savons pas quelles sont leurs intentions futures et leur site n'est pas public.

Google Print. OCLC travaille-t-il à ce projet?

Oui. WorldCat nous permettra de nous assurer que les métadonnées des documents sont indexées par Google afin de faciliter l'accès à leur site, au site de Yahoo! et au portail Google Scholar. OCLC a mentionné dans un récent communiqué que ces développements sont bons pour les consommateurs d'information. Ils vont dans le sens de la mission stratégique d'OCLC et de ses objectifs futurs, et confirment la décision d'OCLC de développer des partenariats avec des fournisseurs reconnus de moteurs de recherche commerciaux afin de donner de la visibilité aux ressources des bibliothèques sur le Web.

Livres sonores. Des détails complets sur l'entente et sur les offres sont nécessaires.

Cette demande a déjà été soumise par courriel à tous les délégués. Le groupe a demandé s'il y avait du contenu canadien. Pour l'instant, il n'y en a pas. Les livres sonores sont fournis par notre partenaire qui est Recorded Books. C'est une entreprise des États-Unis. Par conséquent, même si nous ne connaissons pas leurs critères de sélection, nous supposons que le contenu restera principalement américain sauf si Record Books s'intéresse à des best-sellers du Canada ou d'autres pays.

Les bibliothèques publiques - Leur mandat est de préserver l'information locale et d'y donner accès. Que fait OCLC Canada dans ce sens?

OCLC Canada tient compte de cette question de plusieurs façons. Des produits et services comme CONTENTdm et les Archives numériques sont des outils conçus expressément pour faciliter l'accès aux collections rares et spéciales de même que pour la conservation du contenu numérisé. Plus d'informations sont disponibles au : http://www.oclc.org/ca/fr/services/preservation/default.htm

Possibilité de faire une version canadienne du document "2004 Information Format Trends: Content, Not Containers" ( http://www.oclc.org/reports/2004format.htm).

Après une discussion avec l'un des auteurs, Alane Wilson, nous croyons qu'il n'y aurait pas assez de différences entre le marché américain et le marché canadien des bibliothèques pour justifier une telle recherche. Les informations du document actuel s'appliquent très bien au Canada. Un délégué a suggéré que la prochaine mise à jour de ce document indique clairement qu'il s'agit d'une étude nord-américaine afin de présenter une analyse plus internationale.

Demande pour qu'un document présentant les bénéfices d'être membres mette spécialement l'accent sur les bibliothèques publiques.

Aucune information nouvelle fournie par OCLC Canada. Nous aimerions présenter un brouillon lors de la réunion de mai.

Commentaires supplémentaires des participants sur les sujets mentionnés plus haut :

  • OCLC a mis fin à son partenariat avec Olive Inc. Le logiciel et le processus Olive sont maintenant disponibles directement d'Olive Inc.
  • Socami, une entreprise de microfilmage de Montréal, a un contrat avec Olive.
  • Il semble que les bibliothèques publiques ne soient pas si engagées dans la numérisation que les bibliothèques universitaires. Les bibliothèques publiques de la Colombie-Britannique travailleront avec SFU. Brian Campbell a mentionné qu'il essaierait d'aborder ce sujet avec le groupe de CALUPL pour que les bibliothèques publiques soient plus engagées et augmentent leur profil avec l'ICBN.

Bref rapport d'Ernie sur la réunion de février du Conseil des membres.

L'URL du procès-verbal est disponible au http://www.oclc.org/memberscouncil/meetings/default.htm. Quelques-uns des sujets abordés :

  • Présentation très intéressante de Gizmo™.
  • Un test effetué par un employé d'OCLC consitait à chercher des notices WorldCat sur Internet par le biais de Google en utilisant Blackberry. Le test a réussi mais l'affichage des boutons et diverses options n'était vraiment pas encore adapté à la taille de l'écran.
  • Open WorldCat et l'avenir pour les systèmes automatisés de bibliothèques. Le remplacement des catalogues en ligne avec WorldCat, si la viabilité le permet, pour que les catalogues de bibliothèques soient visibles dans Google.
  • Approche pour les abonnements aux PEB et au catalogage. Daniel a mentionné que c'est la direction qu'OCLC empruntait. Les PEB disponibles avec abonnements seulement en juillet 2005. Le catalogage sera disponible avec abonnement seulement en juillet 2006. Brian a souligné qu'à la Bibliothèque publique de Vancouver, l'abonnement lui a permis de rationaliser sa chaîne de travail et d'épargner un montant substantiel depuis que les prix d'OCLC Canada sont fixes et ne sont pas augmentés de plus de 5 % chaque année.
  • Un délégué au Conseil des membres a demandé que le document sur l'internationalisation soit plus spécifique et représentatif de qu'OCLC fait et compte faire sur le plan international.
  • Ernie a reçu un mandat spécial à la fin de la réunion et il a concentré ses efforts sur l'évolution de la délégation internationale. Le groupe international de bibliothèques reçoit de l'attention à cause de sa croissance comparée à celle aux États-Unis. Certains des sujets étudiés par le sous-comité dont Ernie est membre (membres et participants internationaux au Conseil des membres) :
    • La formule sur la contribution pour la répartition des délégués a été révisée.
    • Les délégués internationaux veulent et méritent plus délégués au Conseil des membres.
    • La formule n'est pas très favorable pour l'international et Ernie pense que le "revenu" devrait être un facteur dans l'ensemble du calcul.
    • Ernie a recommandé que les délégués du CCOC encouragent leurs collègues à ajouter leurs localisations afin d'augmenter la "contribution" canadienne et peut-être obtenir un autre siège au Conseil des membres mais aussi profiter de l'initiative Open WorldCat (Google et Yahoo. À cet égard, les délégués du CCOC ont demandé à voir la diapositive illustrant le trafic d'Open WorldCat jusqu'à présent. Ils ont même suggéré d'examiner comment Amicus pourrait devenir consultable).

Charte du Conseil consultatif d'OCLC Canada : procédures pour le renouvellement du mandat des délégués et le recrutement de nouveaux membres.

  • Techniquement, un membre devrait terminer son mandat et être remplacé en 2005.
  • Ernie a mentionné qu'il aimerait rester, se présenter de nouveau au Conseil des membres et rester au sein du CCOC. Son intention est d'essayer de se présenter de nouveau au Conseil d'administration en 2006 et, s'il n'est pas élu, il se retirera du Conseil des membres. Si tel est le cas, le délégué suppléant d'OCLC Canada au Conseil des membres devra assister aux réunions.
  • Claude Bonnelly et Brian Campbell se sont tous deux portés volontaires pour nommer de nouveau Ernie au Conseil des membres.
  • Certains délégués ont mentionné qu'ils accepteraient de se retirer :
    • Claude Bonnelly
    • Ingrid Parent a suggéré qu'une personne de LAC devrait rester au sein du CCOC mais que cette personne ne devait pas nécessairement être elle.
    • Brian Campbell accepte de rester, mais il croit que ce serait également bien d'avoir une autre personne du secteur public.
    • Bernard Dumouchel restera mais pas nécessairement à titre de président du CCOC.
  • Le groupe a convenu de décider, lors de la réunion de mai, quelles sont les personnes qui quitteraient le conseil et quelles sont celles qui pourraient les remplacer.

Autres sujets

Daniel a mentionné que la réunion de juin du Conseil d'administration d'OCLC se tiendra pour une seconde fois l'extérieur des États-Unis. Elle aura lieu à Toronto, le 5 juin, et les délégués au CCOC seront invités à une réception.

Actions requises avant la prochaine réunion

Demande pour qu'un plan présentant les avantages d'être membre soit partagé et qu'une emphase spéciale soit mise sur les bibliothèques publiques. (Responsabilité : Daniel Boivin et les collègues OCLC de ce secteur du marché.)

Envoi aux délégués de la diapositive illustrant le trafic d'Open WorldCat. (Responsabilité : Daniel Boivin)