Canada

Lancement du nouveau Catalogue virtuel d’histoire de l’art

Un groupe international à la tête d’une initiative pour réunir les catalogues de bibliothèques d’art dans WorldCat

DUBLIN, Ohio, 1 mai 2014 — Le nouveau Catalogue virtuel d’histoire de l’art, un affichage de WorldCat qui réunit des documents de grandes bibliothèques spécialisées en histoire de l'art à travers le monde, a été lancé dans le cadre du congrès annuel de l’Art Libraries Society of North America, à Washington, D.C.

Coordonné par artlibraries.net, une communauté internationale de plus de 100 bibliothèques spécialisées en histoire de l'art réparties dans 16 pays, le nouveau catalogue offre une expérience de recherche axée sur l’art dans l’environnement WorldCat. Il sera maintenant possible de chercher dans les catalogues de bibliothèques d’art en même temps que dans du contenu additionnel de multiples revues en ligne et bases de données, ce qui promet plus de résultats sur une échelle globale. Le projet a été développé dans le cadre de l’initiative The Future of Art Bibliography, avec le généreux soutien de la Samuel H. Kress Foundation et du Getty Research Institute, dont le financement initial a rendu possible le lancement du catalogue.

« Le Catalogue virtuel d’histoire de l’art est le meilleur endroit pour une recherche de contenu relié à l’art », a déclaré Geert-Jan Koot, directeur de la Rijksmuseum Research Library à Amsterdam. « Les historiens de l’art veulent un service unifié, spécialisé et fiable qui fournit des résultats probants et permet de localiser des documents précis dans les grandes bibliothèques d’art du monde. Les bibliothèques d’artlibraries.net et les groupes de l’initiative Future of Art Bibliography ont collaboré avec OCLC pour offrir un tel outil pour les recherches en histoire, en même qu’un accès aux fonctionnalités principales de WorldCat et de ses localisations de bibliothèques. »

Le Catalogue virtuel d’histoire de l’art comprendra initialement les fonds des bibliothèques spécialisées en histoire de l’art d’Europe, d’Amérique du Nord et de l’Australie. D’autres bibliothèques se joindront à cette initiative. Parmi les bibliothèques qui participent au Catalogue, notons le Consortium IRIS, en Italie, l’Institut National d’Histoire d’Art, en France, le Metropolitan Museum of Art, aux États-Unis, le Musée des beaux-arts du Canada, le National Art Library of the Victoria and Albert Museum, au Royaume-Uni, Kubikat, le catalogue collectif des bibliothèques des instituts allemands à Florence, Munich, Paris et Rome, et la National Gallery of Australia.

« Le groupe artlibraries.net à choisi de travailler avec OCLC pour le développement du Catalogue virtuel d’histoire de l’art parce que nous avons été très impressionnés par les fonctionnalités de recherche de WorldCat, notamment sa couverture et sa classification par facettes des résultats, ses temps de réponses rapides et son extensibilité illimitée », a souligné Véronique Goncerut Estèbe, conservatrice en chef à la Bibliothèque d’art et d’archéologie de Genève en Suisse. « Nous avons également choisi WorldCat parce que, en tant que plus grande base de données de recherche au monde, ses recherches peuvent inclure les fonds de milliers de bibliothèques à travers le monde et plus de 200 millions d’articles de revues de sources comme ArticleFirst. Ce nouveau niveau de visibilité contribuera à maximiser l’utilisation de nos collections. »

« L’ajout de plus de bibliothèques d’art dans WorldCat et du Catalogue virtuel d’histoire de l’art profitera grandement au public qui, habitué de chercher dans WorldCat, n’a pas encore été en contact avec les nombreux trésors que l’on retrouve dans les bibliothèques d’art à travers le monde », a mentionné Kathleen Salomon, directrice adjointe du Getty Research Institute in Los Angeles, en Californie, États-Unis.

« Le Catalogue virtuel d’histoire de l’art est une ressource précieuse pour les chercheurs, les étudiants et pour toutes les personnes qui s’intéressent à l’art », a souligné Eric van Lubeek, directeur général d’OCLC Europe, Moyen-Orient et Afrique. « Nous allons continuer de travailler avec ces prestigieuses bibliothèques d’art et avec celles qui voudront aussi ajouter leurs fonds à ce catalogue dédié à l’histoire de l’art. »

Les bibliothèques suivantes participent déjà au Catalogue virtuel d’histoire de l’art :

  • National Gallery of Australia, Australie
  • National Portrait Gallery, Canberra, Australie
  • National Art Library, Victoria and Albert Museum, Londre, Royaume-Uni
  • Biblioteca dell’Accademia di architettura Mendrisio, Suisse
  • Bibliothèque d’art et d’archéologie (BAA), Musées d’art et d’histoire, Genève, Suisse
  • Schweizerisches Institut für Kunstwissenschaft, Suisse
  • Rijksmuseum Research Library, Amsterdam, Pays-Bas
  • Kunstbibliothek Staatliche Museen zu Berlin, Allemagne
  • Universitätsbibliothek Heidelberg, Allemagne
  • Zentralinstitut für Kunstgeschichte, Munich, Allemagne
  • Centre allemand d’histoire de l’art, Paris, France
  • Institut national d’histoire de l’art, Paris, France
  • Biblioteca Berenson (Villa I Tatti), Florence, Italie
  • Bibliotheca Hertziana, Max-Planck-Institut für Kunstgeschichte, Rome, Italie
  • Kunsthistorisches Institut (Max-Planck-Institut), Florence, Italie
  • Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa, Canada
  • Brooklyn Museum Libraries and Archives, New York, États-Unis
  • Cleveland Museum of Art, Ingalls Library, Cleveland, États-Unis
  • Frick Art Reference Library, New York, États-Unis
  • Getty Research Institute, Los Angeles, États-Unis
  • Metropolitan Museum of Art, New York, États-Unis
  • Museum of Fine Arts, Boston, États-Unis
  • Museum of Modern Art Library and Museum Archives, New York, États-Unis
  • Philadelphia Museum of Art, Philadelphie, États-Unis
  • Ryerson and Burnham Libraries, Art Institute of Chicago, États-Unis
  • The Sterling and Francine Clark Art Institute Library, Williamstown, Massachusetts, États-Unis
  • University of Texas Art Library, Austin, États-Unis
  • Berenson Library, Villa I Tatti - The Harvard University Center for Italian Renaissance Studies, Florence, Italie
  • National Museum of Western Art, Research Library, Tokyo, Japon
  • Sächsische Landesbibliothek–Staats- und Universitätsbibliothek Dresden, Allemagne
  • Marquand Library of Art and Archaeology, Princeton University, New Jersey, États-Unis
  • Fine Arts Library, Harvard University, Cambridge, Massachusetts, États-Unis
  • Avery Architectural and Fine Arts Library, Columbia University Libraries, New York, États-Unis
  • Rijksbureau voor Kunsthistorische, Pays-Bas

Une liste des participants sera mise à jour et disponible au http://library.rijksmuseum.nl/ArtDiscovery.htm.

À propos de l'initiative The Future of Art Bibliography

L’initiative The Future of Art Bibliography (FAB) a été développée par le Getty Research Institute avec le financement initial de la Samuel H. Kress Foundation, en réponse aux inquiétudes de collègues Amérique du Nord et en Europe quant aux sources limitées de financement des bibliothèques d’art et de projets internationaux. Lors d’une suite de rencontres internationales, des bibliothécaires, historiens de l’art, éditeurs et spécialistes en technologies de l’information ont examiné les pratiques actuelles, et ont développé des méthodes plus durables et collaboratives pour l’entretien de la bibliographie de l’histoire de l’art. Une initiative menée par la communauté est née de ces premières réunions du FAB, une initiative qui favorise une approche globale pour la gestion de la bibliographie de l’histoire de l’art.

À propos d'OCLC

Fondé en 1967, OCLC est un organisme à but non lucratif de recherche et de services informatiques pour les bibliothèques, dont la mission est de permettre au plus grand nombre d'accéder aux informations du monde entier, tout en réduisant les coûts des bibliothèques. Plus de 74 000 bibliothèques réparties dans 170 pays utilisent les services d'OCLC pour localiser, acquérir, cataloguer, prêter, préserver et gérer leur fonds documentaire. Chercheurs, étudiants, enseignants, universitaires, bibliothécaires professionnels, entre autres, font appel aux services d'OCLC pour obtenir des informations bibliographiques, des résumés et des textes intégraux, où qu'ils se trouvent et à tout moment. OCLC et ses bibliothèques membres produisent et gèrent conjointement WorldCat, la plus grande base de données en ligne pour la découverte des ressources en bibliothèque. Cherchez dans WorldCat.org sur le Web. Pour plus d'informations, visitez le site Web d'OCLC.

OCLC, WorldCat, WorldCat.org et ArticleFirst sont des marques de commerce ou de service d’OCLC Online Computer Library Center, Inc. Les noms de produits, de services et d’entreprises tiers sont des marques de commerce ou de service de leurs propriétaires respectifs.

Contact

  • Bob Murphy

    Manager, Media Relations

    O: 614-761-5136