Canada

La base de données WorldCat atteint 2 milliards de localisations

L’Université de l’Alberta ajoute la 2 000 000 000e localisation dans le plus grand catalogue de bibliothèques au monde

DUBLIN, Ohio, 7 mai 2013—WorldCat, la plus grande base de données en ligne pour les ressources disponibles dans les bibliothèques à travers le monde, a franchi une autre étape importante avec l’ajout de la deux milliardième localisation.

Le samedi 4 mai, à 2 h 58 (heure avancée des Rocheuses), le symbole de localisation des Bibliothèques de l'Université de l'Alberta, à Edmonton, au Canada, a été configuré via un processus automatisé dans la notice WorldCat pour le livre électronique Evaluation of the City of Lakes Family Health Team Patient Portal Pilot Project: Final Report, publié en 2012 par le Centre for Rural and Northern Health Research. Il s’agissait de la deux milliardième localisation a être configurée dans WorldCat. La notice pour ce livre électronique avait été créée par la Bibliothèque numérique canadienne, un fournisseur de livres électroniques du Canada, et améliorée par le biais du système automatisé de traitement des autorités d’OCLC.

« L’Université de l’Alberta est très fière de sa longue association avec la communauté mondiale de WorldCat. Le personnel de sa bibliothèque est donc ravi d’être associé à un évènement de cette ampleur pour OCLC » a mentionné Gerald Beasley, récemment nommé au poste de vice-recteur et bibliothécaire en chef de l’Université de l’Alberta.

WorldCat est une base de données d’informations bibliographiques créée et continuellement mise à jour par quelque 25 000 bibliothèques membres d’OCLC à travers le monde. Les notices de WorldCat décrivent des ouvrages précis et contiennent la liste des établissements (localisations) qui possèdent l’ouvrage. Ces établissements utilisent les données de WorldCat pour créer des catalogues locaux, effectuer des prêts entre bibliothèques et offrir de la référence.

« C’est incroyable que le nombre de localisations dans WorldCat ait doublé en huit ans », a souligné Jay Jordan, président et chef des opérations d’OCLC. « Voilà qui témoigne de la puissance de la collaboration entre bibliothèques à l’échelle mondiale. Je remercie l’Université de l’Alberta et les milliers de bibliothécaires et de catalogueurs à travers le monde qui travaillent quotidiennement à la création de cette ressource unique et inestimable pour les chercheurs d’informations de la planète. »

WorldCat a été créée en 1971 pour permettre aux bibliothèques de partager des informations de catalogage à partir d’une base de données centrale afin d’améliorer les chaînes de travail et de localiser et prêter des documents. Il a fallu près de 34 ans à la coopérative OCLC, soit du 26 août 1971 au 11 août 2005, pour voir l’ajout de sa milliardième localisation dans WorldCat. Il n’a fallu que sept ans et huit mois pour voir l’ajout de sa deux milliardième localisation à WorldCat.

WorldCat couvre six millénaires ans de connaissances, de 4800 avant J.-C. à aujourd’hui, et contient des notices bibliographiques pour les livres, les publications en série, les enregistrements sonores, les partitions musicales, les cartes géographiques, le matériel audiovisuel, les documents mixtes et les fichiers d’ordinateur.

Au cours des dernières années, OCLC a réalisé une série d’avancées technologiques qui ont rendu possible le traitement en lots de millions de notices bibliographiques et de données locales. OCLC a également établi des partenariats avec des bibliothèques nationales, des agences de bibliothèques, des concentrateurs régionaux de métadonnées et d’autres groupes. Ces partenariats ont permis de charger dans WorldCat plusieurs bibliographies nationales et autres collections importantes.

Les chercheurs universitaires et culturels apprécient WorldCat tant pour la profondeur que pour la diversité de son contenu. Les bibliothèques possèdent souvent des ouvrages uniques, comme des cartes géographiques, des partitions, des artefacts, des mémoires et d’autres ouvrages de référence qui ne sont disponibles nulle part ailleurs. Dans un monde où les contenus de référence générale, culturelle et d’actualité sont de plus en plus disponibles à large échelle sur le Web, WorldCat aide les bibliothèques à mettre en valeur et à promouvoir leurs ressources et leurs richesses locales.

Par exemple, plusieurs généalogistes ont recours à WorldCat comme source centrale pour des informations locales historiques ou familiales. Étant donné que WorldCat contient des notices provenant de plus de 170 pays et en plus de 470 langues, les chercheurs utilisent cette base de données pour localiser et emprunter des documents à travers le monde. Plus de 40 bibliothèques nationales contribuent à WorldCat, les plus récentes étant les bibliothèques nationales du Japon, de l’Espagne, d’Israël et de la Chine. Et, plus de 60 pour cent des notices de WorldCat sont pour des ouvrages en d’autres langues que l’anglais.

Les établissements membres d’OCLC utilisent une variété de services pour ajouter et enrichir les notices de WorldCat. Les collections de ces bibliothèques sont accessibles à tous au www.WorldCat.org. Les utilisateurs de WorldCat.org peuvent trouver les bibliothèques de leur région qui possèdent un ouvrage, créer des listes de suggestions, générer facilement des références bibliographiques et publier des évaluations et des critiques.

Les autres interfaces publiques de WorldCat sont WorldCat Identities, qui fournit des pages récapitulatives sur un ensemble d’auteurs individuels ou collectifs parmi près de 30 millions d’auteurs référencés dans WorldCat; WorldCat Genres, qui permet aux utilisateurs de parcourir des vedettes de genre pour des centaines de titres, auteurs, sujets, caractéristiques, lieux, etc., classées par popularité dans WorldCat; et WorldCat Kindred Works, un service de contenu qui aide les utilisateurs à trouver des ouvrages similaires selon le sujet. De plus, l’application WorldCat Live! API fournit un flot en temps réel de nouvelles notices de collections de bibliothèques et de matériel publié ajoutées dans WorldCat.

Les informations de WorldCat sont également syndiquées par le biais de partenaires comme Google, Goodreads et EasyBib. Lors de recherches sur ces sites ou sur d’autres sites populaires, les utilisateurs peuvent se connecter à leur bibliothèque locale via les liens vers WorldCat et des services de données.

Vous trouverez plus de détails sur WorldCat sur le site Web d’OCLC. Vous pouvez également voir la croissance de WorldCat en temps réel alors que des bibliothèques à travers le monde contribuent à la base de données.

À propos d'OCLC

Fondé en 1967 et basé à Dublin dans l’Ohio (États-Unis), OCLC est un organisme sans but lucratif de recherche et de services pour bibliothèques qui offre des services automatisés de catalogage, de référence, de partage de ressources, de contenu électronique, de préservation, de gestion de bibliothèques et des services Web à 74 000 bibliothèques dans 170 pays et territoires. OCLC et ses bibliothèques membres produisent et maintiennent conjointement WorldCat, la plus grande base de données au monde pour trouver toutes les ressources — physiques, électroniques, numérisées – des bibliothèques. Consultez le site WorldCat.org sur le Web au www.worldcat.org. Pour plus d’informations, visitez le www.oclc.org.

OCLC, WorldCat et WorldCat.org sont des marques de commerce ou des marques de service d'OCLC Online Computer Library Center, Inc. Les produits, les noms d'entreprise ou de service de tierces parties sont des marques de commerce ou de service de leur propriétaires respectifs.

Contact

  • Bob Murphy

    Manager, Media Relations

    O: 614-761-5136

Nous sommes une coopérative mondiale de bibliothèques qui appartient à, est gouvernée et entretenue par, ses membres depuis 1967. Notre utilité publique est une déclaration d’engagement les uns envers les autres, plus précisément que nous travaillerons ensemble pour améliorer l’accès aux informations détenues par les bibliothèques à travers le monde et trouverons des façons de réduire les coûts des bibliothèques par le biais de la collaboration. Plus de détails »