Canada

Les bibliothèques publiques participeront à une initiative visant à fournir l’accès public au contenu numérique

DUBLIN, Ohio, États-Unis, 10 juillet 2012—L’Institute of Museum and Library Services (IMLS) a octroyé une subvention de 99 957 $ à OCLC dans le cadre de la nouvelle initiative « The Big Shift: Advancing Public Library Participation in Our Digital Future ». Cette initiative vise à mieux cerner les défis que doivent relever les bibliothèques publiques des États-Unis quant à l’accès aux livres électroniques et à assurer que tous les Américains puissent continuer à avoir accès à du contenu provenant du commerce par le biais de leurs bibliothèques publiques locales, même si les formats changent.

OCLC fera équipe avec l'American Library Association (ALA) et la Public Library Association (PLA) pour établir un constat de la situation quant aux livres électroniques et émettre des recommandations pour la gestion de l'environnement des livres électroniques afin de garantir un accès public adéquat à ces ressources émergentes.

Les recherches indiquent que les bibliothèques sont à un carrefour en ce qui concerne les investissements dans les contenus électroniques alors que le pourcentage des dépenses pour les collections de livres et de revues électroniques continue, année après année, de dépasser celui consacrer aux livres et revues imprimés, et qu'il augmentera vraisemblablement de façon exponentielle avec la croissance rapide de l'engouement pour les livres électroniques.

  • Le nombre de bibliothèques publiques qui offrent des livres électroniques a doublé au cours des cinq dernières années, passant de 38 à 76 pour cent, selon une nouvelle étude de l'ALA. Trente-neuf pour cent des bibliothèques prêtent également des tablettes de lecture à leurs utilisateurs.
  • Les livres électroniques sont en tête de liste des préoccupations des bibliothèques publiques et sont l'initiative la plus populaire de cette année, selon un sondage auprès des membres d'OCLC.
  • En 2011, les collections de livres électroniques des bibliothèques publiques ont augmenté de 183 pour cent, selon l'étude Library Journal's EBook Penetration & Use in Public Libraries.
  • De 1999 à 2009, le total en dépenses consacrées aux collections a plus que doublé pour les ressources électroniques, passant de 5,4 à 12 pour cent, selon un rapport de l'IMLS.

« Le moment est venu de travailler ensemble afin que la popularité des livres électroniques ne les rende pas moins accessibles que l'étaient les livres imprimés », a mentionné Susan Hildreth, directrice de l'IMLS. « Comme société nous dépendons de la libre circulation des informations et des idées pour fortifier notre économie et notre démocratie. Je crois que nous pourrons trouver de nouvelles stratégies qui tirent profit des innovations numériques et continuer d'offrir des services essentiels de bibliothèques. »

« Nos membres nous disent qu'aujourd'hui, la principale préoccupation des bibliothèques publiques est de conserver les communautés connectées aux technologies de l'information et des communications, et au contenu alors que celui-ci prend de plus en plus un virage numérique », a déclaré Cathy De Rosa, vice-présidente du marketing chez OCLC. « Nous apprécions l'investissement continu de l'IMLS dans la recherche pour les bibliothèques publiques en vue de garantir un accès équitable pour tous. »

Cet octroi fait suite à une discussion de l'IMLS sur les bibliothèques publiques, animée par Martin Gómez, qui s'est tenue à la Bibliothèque publique de Los Angeles en novembre 2011. Les activités, dans le cadre de cette initiative, viseront à :

  • Inventorier la nature et l'étendue des défis que doivent relever les bibliothèques publiques dans ce domaine et trouver des solutions potentielles.
  • Convoquer les leaders des bibliothèques publiques et autres professionnels afin d'établir des stratégies pour assurer l'accès public au contenu numérique.
  • Faire état de stratégies pouvant être utilisées par toutes les bibliothèques publiques pour l'avancement de leur propre travail au sein des communautés locales.

Martin Gómez (Bibliothèque publique de Los Angeles), Patrick Losinski (Columbus Metropolitan Library), Brian Bannon (Bibliothèque publique de Chicago), et Vailey Oehlke (Multnomah County Library) orienteront les activités du programme qui sera coordonné avec le Digital Content & Libraries Working Group de l'ALA, et co-présidé par Sari Feldman (Cuyahoga County Public Library) et Robert Wolven (Columbia University).

« L'ALA sera heureuse de pouvoir partager les connaissances acquises au cours de la dernière année dans le cadre de cette initiative pour les livres électroniques », a mentionné Maureen Sullivan, présidente de l'ALA. « Nous croyons également que cette initiative contribuera à appuyer les efforts de l'ALA pour permettre aux bibliothèques d'obtenir des livres électroniques dans des délais raisonnables. »

La participation de la PLA à ce projet permettra de solliciter les suggestions et les commentaires de milliers de bibliothèques publiques à travers les États-Unis. « Nos bibliothécaires sont aux premières lignes de cette révolution des livres électroniques et nous devons leur fournir le plus d'outils possible pour relever adéquatement ce nouveau défi », a dit Vailey Oehlke, membre du conseil d'administration de la PLA. « Ce projet permettra de faire une appréciation approfondie de la situation. »

À propos de l'IMLS

L'Institute of Museum and Library Services est la source principale d'aide fédérale pour les quelques 123 000 bibliothèques et 17 500 musées des États-Unis. Par le biais de création de subventions, de développement de politiques et de recherche, l'IMLS aide les communautés et les individus à s'épanouir grâce à l'accès public à la connaissance et au patrimoine, et à l'acquisition continue du savoir. Pour plus d'informatons, visitez le www.imls.gov.

À propos de l'ALA et de la PLA
L'American Library Association est la plus ancienne et plus grande association de bibliothèques au monde avec environ 60 000 membres représentant les bibliothèques universitaires, publiques, scolaires, gouvernementales et spécialisées. La mission de l'American Library Association est de fournir une direction pour le développement, la mise en valeur et l'amélioration des services de bibliothèques et d'information, et de la profession de bibliothécaire, afin de favoriser l'apprentissage et l'accès à l'information pour tous. Pour plus d'informations, visitez le www.ala.org.

La Public Library Association, avec plus de 11 000 membres, est une des divisions de l'ALA. Fondée en 1944, la PLA offre un programme diversifié de communications, de publications et de formation professionnelle continue à ses membres et aux autres personnes qui visent l'avancement des services des bibliothèques publiques. Pour plus d'informations, visitez le www.pla.org.

À propos d'OCLC
Fondé en 1967, OCLC est un organisme de recherche et de services de bibliothèques sans but lucratif dont la mission est d'accroître l'accès à l'information mondiale tout en réduisant les coûts pour les bibliothèques. Plus de 72 000 bibliothèques réparties dans 170 pays utilisent les services d'OCLC pour localiser, acquérir, cataloguer, prêter, préserver et gérer leur fonds documentaire. Chercheurs, étudiants, enseignants, universitaires, bibliothécaires professionnels, entre autres, font appel aux services d'OCLC pour obtenir des informations bibliographiques, des résumés et des textes intégraux, où qu'ils se trouvent et à tout moment. OCLC et ses bibliothèques membres alimentent et mettent à jour conjointement WorldCat, la plus grande base de données bibliographique au monde. Cherchez dans www.worldcat.org. Pour plus d'informations, visitez le www.oclc.org.

OCLC, WorldCat et WorldCat.org sont des marques de commerce ou des marques de service d'OCLC Online Computer Library Center, Inc. Les produits, les noms d'entreprise ou de service de tierces parties sont des marques de commerce ou de service de leur propriétaire respectif.

Pour plus de détails

  • Bob Murphy

    Bob Murphy

    Manager, Media Relations

    O: 614-761-5136

Nous sommes une coopérative mondiale de bibliothèques qui appartient à, est gouvernée et entretenue par, ses membres depuis 1967. Notre utilité publique est une déclaration d’engagement les uns envers les autres, plus précisément que nous travaillerons ensemble pour améliorer l’accès aux informations détenues par les bibliothèques à travers le monde et trouverons des façons de réduire les coûts des bibliothèques par le biais de la collaboration. Plus de détails »