Canada

Le Conseil mondial d'OCLC élit Loretta Parham et Jennifer Younger au Conseil d'administration d'OCLC

DUBLIN, Ohio, États-Unis, 20 avril 2012—Les membres du Conseil mondial d'OCLC élisent deux bibliothécaires au Conseil d'administration d'OCLC : Loretta Parham, PDG et directrice de la Robert W. Woodruff Library, Atlanta University Center, et Jennifer Younger, directrice générale, Catholic Research Resources Alliance. Chacune sera élue pour un mandat de 4 ans à partir de la prochaine réunion du Conseil qui se tiendra en novembre.

Ces deux nouveaux membres du Conseil ont été élus par le Conseil mondial le 18 avril et remplaceront Maggie Farrell, doyenne des bibliothèques, Université du Wyoming et Bruce Newell, directeur (retraité), Montana Library Network, dont les mandats au Conseil prennent fin en novembre.

Loretta Parham est PDG et directrice de la Robert W. Woodruff Library, Atlanta University Center, une bibliothèque universitaire indépendante dans l'intérêt commun de quatre HBCU (collèges et universités traditionnels de la communauté noire-Américaine ) : le Morehouse College, le Spelman College, l'Interdenominational Theological Center et L'Université Clark Atlanta. Elle était auparavant directrice de la Bibliothèque Universitaire de l'Université d'Hampton (Virginie) et directrice adjointe de la Carnegie Library de Pittsburgh, Pennsylvanie. Elle a également occupé le poste de chef de district de 20 bibliothèques annexes de la Chicago Public Library (CPL), et a occupé d'autres postes administratifs et de service public à la CPL et aux City Colleges of Chicago. Elle fut vice-présidente/présidente du Conseil des membres d'OCLC entre 2007 et 2009.

Mme Parham occupe actuellement plusieurs postes de direction dans des organisations professionnelles, notamment celui de membre extraordinaire du Conseil de l'Association of College and Research Libraries (ACRL), et de vice-présidente du Georgia Humanities Council. Elle est cofondatrice et présidente sortante de la HBCU Library Alliance. Elle est membre du Comité consultatif de l'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information de l'Université d'état de Wayne, du Comité consultatif de l'Heritage Preservation/Saving Special Collections, et de l'Atlanta Cyclorama and Civil War Museum Task Force. Mme Parham est également professeur pour le compte de l'Institut de gestion EDUCAUSE.

Mme Parham est titulaire d'une maîtrise en bibliothéconomie de l'Université du Michigan et d'une licence en communications de l'Université Carbondale du sud de l'Illinois.

Jennifer Younger est directrice générale de la Catholic Research Resources Alliance. Elle fut directrice Edward H. Arnold des bibliothèques Hesburgh de l'Université de Notre Dame, de 1997 à 2010. Auparavant, elle occupait le poste de directrice adjointe pour les Services techniques et la liaison pour les bibliothèques de campus régionaux, Bibliothèques universitaires, Université d'état de l'Ohio, à Columbus. D. Younger a occupé le poste de vice-présidente/présidente du Conseil mondial d'OCLC entre 2009 et 2011. Elle a coprésidé le Conseil de politique d'utilisation des notices OCLC en 2009 et 2010, et fut présidente de la Commission de revue sur les principes de création et d'administration des données partagées en 2009.

Au cours de sa brillante carrière, D. Younger a occupé les postes de vice-présidente, présidente et présidente sortante de l'Association for Library Collections and Technical Services (ALCTS) ; de présidente et membre du Conseil de l'Academic Libraries of Indiana (ALI) ; de secrétaire et membre du Conseil, Center for Research Libraries ; ainsi que de membre du Conseil, Association for Research Libraries. En 2010, elle fut élue Alumnae of the Year (Élève de l'année) de l'École de bibliothéconomie et des sciences de l'information de l'Université d'état de Wayne. D. Younger est membre de Beta Phi Mu, une société honorifique internationale en bibliothéconomie, depuis 1991.

D. Younger possède un doctorat, une maîtrise en bibliothéconomie, ainsi qu'une licence en Histoire, obtenus à l'University of Wisconsin-Madison.

Le Conseil d'administration d'OCLC est actuellement composé de 16 membres ; selon les règlements du Conseil, le nombre de membres peut être compris entre 13 et 17. Six sont élus par le Conseil mondial, dont un en tant que président et chef des opérations, et les autres membres sont élus par le Conseil lui-même. Sur les 16 membres actuels du Conseil d'Administration d'OCLC, dix sont des bibliothécaires.

À propos d'OCLC
Fondé en 1967, OCLC est un organisme de recherche à but non lucratif qui offre des services aux bibliothèques afin qu'elles puissent accroître leur accès à l'information mondiale tout en réduisant leurs coûts. Plus de 72 000 bibliothèques réparties dans 170 pays utilisent les services d'OCLC pour localiser, acquérir, cataloguer, prêter, préserver et gérer leur fonds documentaire. Chercheurs, étudiants, enseignants, universitaires, bibliothécaires professionnels, entre autres, font appel aux services d'OCLC pour obtenir des informations bibliographiques, des résumés et des textes intégraux, où qu'ils se trouvent et à tout moment. OCLC et ses bibliothèques membres produisent et gèrent conjointement WorldCat, la plus grande base de données en ligne pour la découverte des ressources en bibliothèque. Consultez le site WorldCat à l'adresse www.worldcat.org. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site www.oclc.org.

OCLC, WorldCat et WorldCat.org sont des marques déposées ou de service d'OCLC Online Computer Library Center, Inc. Les noms de produits, de services et d'entreprises tiers sont des marques déposées ou de service de leurs propriétaires respectifs.

Pour plus de détails

  • Bob Murphy

    Bob Murphy

    Manager, Media Relations

    O: 614-761-5136

Nous sommes une coopérative mondiale de bibliothèques qui appartient à, est gouvernée et entretenue par, ses membres depuis 1967. Notre utilité publique est une déclaration d’engagement les uns envers les autres, plus précisément que nous travaillerons ensemble pour améliorer l’accès aux informations détenues par les bibliothèques à travers le monde et trouverons des façons de réduire les coûts des bibliothèques par le biais de la collaboration. Plus de détails »