Canada

L’ISMB octroie une subvention pour faire avancer l’étude collaborative sur les services de référence virtuels (VRS)

DUBLIN, Ohio, États-Unis, 7 octobre 2011—L’Institut des Services de Musée et de Bibliothèque (Institute of Museum and Library Services - IMLS), une agence fédérale, a octroyé la subvention National Leadership Grant pour un projet de recherche collaboratif entre l’OCLC Research et la Rutgers University School of Communication and Information (SC&I) pour étudier les services de référence virtuels (Virtual Reference Services - VRS) qui s’appuient sur les bibliothèques.

Lynn Silipigni Connaway, chercheuse scientifique principale d’OCLC travaillera en collaboration avec Marie L. Radford et Chirag Shahles, membres de la faculté de la Rutgers University SC&I en tant que co-investigateurs principaux dans une étude de nouveaux modèles qui permettront une livraison plus collaborative et plus durable des services de référence virtuels. La subvention National Leadership Grant de 250 000 $ récemment annoncée par l’IMLS appuiera le projet pendant deux ans, et ceci, à compter de ce mois-ci. La subvention, qui a été accordée à Rutgers, représente environ 45 pour cent du financement total du projet, le reste venant surtout de Rutgers et d’OCLC.

Ce projet appelé « Cyber Synergy : Seeking Sustainability through Collaboration between Virtual Reference and Social Q&A Sites », est à l’origine d’une précédente collaboration financée par l’IMLS entre Rutgers et OCLC, et comprend l’étude de modèles qui s¹appuient sur une collaboration plus extensive entre les bibliothécaires et les experts en la matière. Le projet antérieur, « Seeking Synchronicity : Evaluating Virtual Reference Services from User, Non-User and Librarian Perspectives », était mené par Radford and Connaway et s’est étendu sur une période de cinq ans. Les résultats ont été résumés pour toucher un plus large public dans un rapport publié par l’OCLC intitulé « Seeking Synchronicity : Revelations and Recommendations for Virtual Reference ».

Au cours de la dernière décennie, de nombreuses bibliothèques ont intégré des systèmes de « live chat » et des services de messagerie instantanée pour compléter les traditionnels services en face à face. Ces services sont populaires auprès du grand public, mais difficiles à maintenir dans l’environnement actuel de compression budgétaire. Le nouveau projet génèrera des résultats et donnera lieu à des recommandations qui viseront à aider les membres des communautés des bibliothèques à mieux comprendre leurs options lorsqu’ils mettront en place la prochaine génération de services de référence virtuels.

« Je suis enthousiasmé par cette opportunité dont bénéficie la Rutgers University de pouvoir poursuivre sa collaboration avec l’OCLC dans la recherche sur les services de référence virtuels grâce à cette subvention de l’IMLS », a déclaré Radford. « Notre précédente entreprise commune, “Seeking Synchronicity”, fut très productive dans la découverte de nouvelles informations et autres recommandations qui contribuent à améliorer le service. “Cyber Synergy” va nous permettre de pousser notre enquête vers l’étude longitudinale de services de référence virtuels ainsi que dans le domaine des services sociaux de questions-réponses. »

Le projet actuel offre un nouveau modèle qui permet aux services de référence virtuels de rester viables malgré l’environnement actuel de ressources budgétaires réduites. Il étudiera la possibilité d’une collaboration harmonieuse entre les établissements d’enseignement tels que les bibliothèques et la communauté Social Q&A (SQA). Des statistiques d’utilisation montrent que les services de référence virtuels continuent de croître puisque la plupart des bibliothèques les proposent comme alternatives populaires aux traditionnels services en face à face.

Connaway a ajouté : « Je suis très heureux que nous recevions cette subvention de la part de l’IMLS et que nous ayons l’opportunité de travailler conjointement avec Marie et Chirag à Rutgers pour étudier la possibilité de lier les services Social Q&A aux services de référence virtuels des bibliothèques. C’est aussi une grande opportunité pour nous de mettre à profit les résultats obtenus lors de notre précédent projet, “Seeking Synchronicity”, qui était lui aussi financé par l’IMLS, Rutgers et OCLC. »

Les trois phases du nouveau projet identifieront les améliorations du système VRS pour aider à atteindre la durabilité et démultiplier de façon collaborative les connaissances pour faire face aux besoins et aux attentes accrus des utilisateurs. La phase I (Analyse de la transcription du contenu) consiste en une analyse longitudinale de 500 transcriptions de VRS sélectionnées au hasard et de 1 000 transcriptions de sites SQA. La phase II (Entretiens téléphoniques et analyses) comprend des entretiens téléphoniques approfondis avec 150 sujets d’utilisateurs clés et fournisseurs d’informations. La phase III (Construction des spécifications de conception) met l’accent sur la création des spécifications de conception pour lier les VRS et les SQA pour explorer les solutions disponibles pour la durabilité des VRS.

« Je suis ravi de faire partie de ce qui promet d’être une collaboration significative et très productive entre Rutgers University et OCLC », a déclaré Shah. « Notre association apportera des perspectives tant sur les services de référence virtuels que sur ceux de Social Q&A, en mettant l’accent sur les aspects essentiels de contenu ainsi que les fournisseurs de contenu et les consommateurs. Ces perspectives pourraient aider à créer des manières innovantes de fournir des solutions synergiques aussi bien pour les institutions du savoir que pour les utilisateurs finals. »

À propos de l’Institut des Services de Musée et de Bibliothèque
L’Institut des Services de Musée et de Bibliothèque est le premier organisme fédéral subventionnaire qui soutient les 123 000 bibliothèques et les 17 500 musées des États-Unis. La mission de l’Institut est de créer des bibliothèques et des musées puissants qui connectent les personnes à l’information et aux idées. L’Institut travaille au niveau national et en coordination avec les organisations locales pour valoriser le patrimoine, la culture et la connaissance, améliorer l’apprentissage et l’innovation et soutenir le développement professionnel. http://www.imls.gov/.

À propos de la Rutgers School of Communication and Information (SC&I)
Fondée en 1982, la mission publique, scolaire et éducationnelle de la SC&I confirme le principe selon lequel les processus d’information et de communication doivent faire passer les gens en premier. Le corps professoral et les diplômés de la SC&I influencent les domaines des sciences de l’information, des bibliothèques, des médias, du journalisme et de la communication. La somme de cette expertise constitue le cœur du succès de l’enseignement de la SC&I. L’instruction de la communication et de l’information à la SC&I vise à comprendre certaines questions urgentes telles que : les nouveaux médias et la démocratie, les réseaux sociaux, les environnements virtuels et les processus de conception collaboratifs, la santé et le bien-être ; le leadership et la politique. http://comminfo.rutgers.edu/.

À propos d'OCLC
Fondé en 1967, OCLC est un organisme de recherche à but non lucratif qui offre des services aux bibliothèques afin qu’elles puissent accroître leur accès à l’information mondiale tout en réduisant leurs coûts. Plus de 72 000 bibliothèques dans 170 pays utilisent les services d’OCLC pour localiser, acquérir, cataloguer, prêter, préserver et gérer les contenus de bibliothèque. Chercheurs, étudiants, enseignants, spécialistes, bibliothécaires professionnels et autres personnes à la recherche d’informations utilisent les services OCLC pour trouver des ressources bibliographiques, des résumés et des textes intégraux, à l’endroit et au moment où ils en ont besoin. OCLC et ses bibliothèques membres produisent et maintiennent conjointement WorldCat, la plus grande base de données en ligne pour la recherche et la livraison de ressources. Consultez WorldCat sur le Web www.worldcat.org.

OCLC Research est l’un des plus grands centres de recherche au monde dévoué exclusivement à l’étude et l’analyse des défis auxquels sont confrontées les bibliothèques à une époque où les technologies de l’information évoluent rapidement. Son équipe de chercheurs et de responsables des programmes étudie les tendances en matière de technologies et d'utilisation des bibliothèques afin d'identifier les progrès technologiques qui amélioreront les services des bibliothèques et renforceront la productivité de bibliothécaires et des utilisateurs. www.oclc.org/research.

OCLC, WorldCat et WorldCat.org sont des marques de commerce ou de service d’OCLC Online Computer Library Center, Inc. Les noms de produits, de services et d’entreprises tiers sont des marques de commerce ou de service de leurs propriétaires respectifs.

Pour plus de détails

  • Bob Murphy

    Bob Murphy

    Manager, Media Relations

    O: 614-761-5136