Canada

L’API Métadonnées WorldCat apporte de nouvelles améliorations à la dernière version de MarcEdit

 

MarcEdit, la suite logicielle gratuite et populaire de métadonnées de bibliothèque, intègre une nouvelle fonctionnalité qui permet aux bibliothèques membres d’OCLC d’ajouter et d’améliorer leurs données bibliographiques et relatives aux fonds bibliothécaires contenues dans WorldCat en utilisant MarcEdit. Cette nouvelle fonctionnalité offre aux catalogueurs une nouvelle façon d’interagir avec les données OCLC, tout en proposant une solution alternative aux bibliothèques qui veulent rationaliser les chaînes de travail de métadonnées. La nouvelle fonctionnalité dans MarcEdit exploite l’API Métadonnées WorldCat, l’une des nombreuses API (interface de programmation d’application) disponibles depuis la plate-forme OCLC WorldShare.

L’intégration entre les services des plates-formes MarcEdit et OCLC est à l’initiative commune de l’auteur de l’application, Terry Reese, et du responsable technique produits WorldShare d’OCLC, Steve Meyer. Terry Reese développe : « nous partagions l’espoir d’identifier des solutions de collaboration qui pourraient profiter à nos communautés partagées d’utilisateurs. J’avais constaté que, depuis quelque temps, les utilisateurs de MarcEdit souhaitaient transférer certaines tâches de gestion des fonds et de maintenance des notices concernant des documents spécifiques vers MarcEdit. Et, c’est seulement la dernière version de l’API Métadonnées WorldCat d’OCLC qui a permis de concrétiser cette intégration. Steve et John (Chapmon) nous ont fait part de précieux commentaires tout au long du processus et nous ont aidés à combler les lacunes en matière de documentation, tandis que quelques membres de la communauté MarcEdit ont testé et évalué le service avant le lancement de la version améliorée. »

Outre la nouvelle fonctionnalité disponible dans MarcEdit, T. Reese a publié le code source utilisé pour interagir avec plusieurs services de la plate-forme WorldShare d’OCLC. Le code bibliothèque, rédigé en C#, est accessible via githut à l’adresse : https://github.com/reeset/oclc_api et s’avère compatible avec les API Métadonnées et de recherche, ainsi qu’avec les services Web Classification et FAST. T. Reese fait remarquer que « le travail d’intégration avec MarcEdit ne constitue qu’une partie du processus. Avec un peu de chance, grâce au partage du code source, les développeurs des bibliothèques seront en mesure de s’inspirer du travail que j’ai effectué afin de stimuler leurs propres élans et projets novateurs. »

Les bibliothèques autorisées à utiliser l’API et utilisant également MarcEdit peuvent désormais transférer de nouvelles notices vers WorldCat ou créer des notices dérivées de WorldCat depuis MarcEdit. En outre, les bibliothèques peuvent actualiser leurs fonds WorldCat, avec la possibilité d’ajouter ou de supprimer des fonds en lots.

Afin de se servir des nouvelles fonctionnalités de MarcEdit, les bibliothèques doivent demander une clé de services Web (clé WS) compatible avec l’API Métadonnées WorldCat et l’API de recherche WorldCat. La clé de services Web permet à OCLC d’authentifier les utilisateurs et les activités de sorte que les bibliothèques puissent mettre à jour en toute confiance leurs données par l’intermédiaire d’applications tierces ou développées localement. Les clés de services Web sont à demander depuis le module de configuration du service OCLC et utilisables avec plusieurs applications. Si l’établissement dispose déjà d’une clé WS pour les API Métadonnées et de recherche WorldCat, il peut commencer à utiliser immédiatement la nouvelle fonctionnalité dans MarcEdit.

MarcEdit s'appuie également sur d’autres services Web OCLC, notamment le service FAST, pour générer les vedettes-matières, et le service Classification, pour fournir des recommandations de classification en fonction d’un numéro de contrôle.

« L’intégration de WorldCat dans MarcEdit est possible grâce à la plate-forme WorldShare, affirme Kathryn Harnish, directrice OCLC de l’expérience réseau. La coopérative partage des données depuis plus de 40 ans grâce au catalogage WorldCat. Désormais, grâce à l’intégration des API, à un niveau machine-machine, nous sommes en mesure de fournir un écosystème qui permet au personnel des bibliothèques d’utiliser n’importe quel éditeur pour gérer et partager les métadonnées. Une fois intégrée à des solutions telles que MarcEdit, l’API Métadonnées WorldCat rationalise les chaînes de travail et aide les bibliothèques à identifier plus facilement et plus précisément leurs fonds dans WorldCat. »

Les bibliothèques OCLC qui utilisent MarcEdit sont encouragées à accéder au module Configuration du service OCLC et à demander une clé de services Web pour l’API Métadonnées WorldCat. Il leur suffit ensuite de l’ajouter dans les préférences de la dernière version (5.9) de MarcEdit. D’autres informations concernant l’intégration de MarcEdit à l’API Métadonnées WorldCat sont disponibles dans l’article suivant en anglais : MarcEdit and the OCLC Metadata API: Introduction (MarcEdit et l’API Métadonnées d’OCLC, une introduction). Des instructions pour demander une clé de services Web et de la documentation sur l’API Métadonnées WorldCat sont disponibles sur le site du réseau OCLC des développeurs.

Le réseau OCLC des développeurs a récemment organisé un atelier en ligne consacré aux différentes façons d’utiliser l’API Métadonnées WorldCat. Toute personne intéressée peut télécharger et utiliser l’API Métadonnées WorldCat dans un environnement test. Il est nécessaire de s’abonner pour utiliser la clé de services Web dans un contexte réel.

À propos

Terry Reese est responsable des initiatives numériques au sein de l’université d’État de l’Ohio. Il était précédemment président honorifique « Grey Chair » des services de bibliographiques innovants au sein des bibliothèques de l’université d’État de l’Oregon. Il développe et soutient MarcEdit et la communauté d’utilisateurs depuis 1999. Courriel : reeset@gmail.com / reese.2179@osu.edu

Nous sommes une coopérative mondiale de bibliothèques qui appartient à, est gouvernée et entretenue par, ses membres depuis 1967. Notre utilité publique est une déclaration d’engagement les uns envers les autres, plus précisément que nous travaillerons ensemble pour améliorer l’accès aux informations détenues par les bibliothèques à travers le monde et trouverons des façons de réduire les coûts des bibliothèques par le biais de la collaboration. Plus de détails »