Canada

Lawrence Tech passe aux Services de gestion OCLC WorldShare

 

Pendant le semestre de printemps, le personnel de la bibliothèque de la Lawrence Technological University va entamer une transition en douceur de son système de bibliothèque Sirsi actuel vers les tout nouveaux Services de gestion OCLC WorldShare basés sur l'informatique en nuage, parfois appelés OCLC WMS.

Les Services de gestion OCLC WorldShare constituent une toute nouvelle façon de fournir des services de bibliothèque. L'utilisateur ne sera pas conscient que toutes les transactions seront effectuées hors site, au siège social d'OCLC à Columbus, Ohio (États-Unis). À sa fondation en 1971, OCLC était à l'origine l'Ohio College Library Center, puis il s'est développé pour devenir l'une des sources d'informations bibliographiques les plus importantes au monde, avec plus de 1,8 milliard de documents issus de 72 000 bibliothèques réparties dans 170 pays.

Lawrence Tech est un membre actif d'OCLC depuis 1977. Presque toutes ses notices de catalogage ont été importées à partir d'OCLC. Ces notices sont également la principale source de partage de livres et d'articles entre bibliothèques, et sont à la base du système de prêt entre bibliothèques actuel de la bibliothèque.

« Nous avons décidé de renforcer cette relation avec OCLC et de devenir le prochain nouveau membre des Services de gestion OCLC WorldShare, d'être l'une des toutes premières bibliothèques du Michigan et du Midwest à en faire partie », nous a expliqué Gary Cocozzoli, directeur de la bibliothèque.

Même si le système Sirsi de la bibliothèque est solide, pour poursuivre avec lui, nous aurions dû investir dans le remplacement de certaines composantes, investir pour mettre en place de nouveaux services comme les applications pour mobiles, et faire l'acquisition d'au moins un nouveau serveur. Le logiciel de catalogue TechCat actuel n'est plus pris en charge et devait être remplacé avant toute nouvelle mise à niveau système.

Dans cette optique, les bibliothécaires ont commencé à réfléchir à d'autres systèmes, y compris à des logiciels open-source. Aucune solution ne paraissait idéale avant que les Services de gestion OCLC WorldShare nouvellement créés soient mis à la disposition des bibliothèques fin 2011.OCLC WorldShare

Les Services de gestion OCLC WorldShare simplifient l'ensemble du processus de bibliothèque en commençant par la commande d'un document, la recherche du document, et l'emprunt et le retour du document. Ils ne nécessitent que très peu de maintenance sur site, aucun serveur ni équipement spécial. L'équipe du support informatique de Lawrence Tech sera ainsi disponible pour aider la bibliothèque dans le cadre de ses nouveaux services et ne devra plus perdre son temps avec les sauvegardes quotidiennes, ni traiter des problèmes techniques, ni procéder difficilement à la mise à niveau du logiciel une fois par an. Toutes ces opérations seront prises en charge par OCLC.

Quand des membres des Services de gestion OCLC WorldShare développent de nouvelles applications, d'autres membres peuvent partager ces « apps ». Les Services de gestion OCLC WorldShare sont basés sur des normes et ses membres collaborent pour créer un système de bibliothèque à la fois fonctionnel et performant. « L'idée de collaborer avec d'autres bibliothèques OCLC WorldShare est l'un des aspects intéressants qui nous ont poussés vers cette transition », déclarait M. Cocozzoli.

Les Services de gestion OCLC WorldShare fournissent également une plate-forme de recherche, un nouveau concept révolutionnaire dans le monde bibliothécaire.

« Imaginez que vous recherchez une interface et que vous obtenez tous les livres de la LTU, tous les livres d'autres bibliothèques et les articles de journaux de la majorité de plus de 100 bases de données de LTU en même temps, en utilisant une seule et même interface commune » déclarait M. Cocozzoli. « Si la LTU ne possède pas le livre ou l'article, une demande de prêt entre bibliothèques peut être placée directement à partir de l'interface. »

Une plate-forme de recherche en tant que logiciel indépendant serait extrêmement onéreuse à mettre en place, mais elle sera comprise dans l'abonnement de la LTU aux Services de gestion OCLC WorldShare.

Initialement, les 101 bases de données de la LTU ne seront pas toutes intégrées aux Services de gestion OCLC WorldShare, mais la majorité le sera. Toutes les bases de données actuelles pourront faire l'objet de recherches par le biais de leurs interfaces natives.

Cet article est extrait de l'article de la Lawrence Technological University, « New WorldShare system will supercharge library services ». Publié sur le Web, avec l'autorisation du directeur général, University News Bureau, Lawrence Technological University. L'article d'origine est disponible sur le site Web de la Lawrence Technological University à l'adresse : http://technews.ltu.edu/index.php/2012/02/29/new-worldshare-system-will-supercharge-library-services/