Canada

PALNI

Réduire les coûts pour se concentrer sur l'assistance directe aux étudiants et aux enseignants

Image de PALNI

« Nous pensons que les services WorldShare permettront d'améliorer les services que nous proposons à nos utilisateurs, avec une meilleure rentabilité pour nos institutions. »

Kirsten Leonard
Directrice générale de PALNI

Le Private Academic Library Network of Indiana (PALNI) a été fondé en 1992. Il représentait alors l'un des premiers réseaux de partage automatisé de ressources pour les bibliothèques universitaires privées à l'échelle de l'État. Pendant plus de deux ans, PALNI a mené des études sur un projet d'adoption d'un nouveau système de gestion de bibliothèque. « Nous voulions réduire le coût de la gestion de nos systèmes et de nos collections, de façon à pouvoir nous concentrer sur la fourniture d'une assistance directe à nos étudiants et nos enseignants, et sur de nouveaux projets tels que des dépôts d'archives institutionnels. », explique Kirsten Leonard, directrice générale de PALNI.

Les membres du réseau PALNI collaborent en optimisant les ressources et les services fournis parmi 23 bibliothèques de petits établissements d'enseignement supérieur et de séminaires. Les ressources partagées comprennent un catalogue de bibliothèque en ligne et des sous-systèmes pour prendre en charge le contrôle de circulation, les services techniques et les activités de référencement de chaque bibliothèque. Comme l'explique Kirsten, « plusieurs groupes de travail ont été constitués pour déterminer la meilleure voie à suivre et, après une étude approfondie, PALNI a déterminé que WorldShare et OCLC étaient les mieux capables de nous accompagner dans la réalisation de nos objectifs. »


« D'après ce que nous avions pu constater jusqu'à présent, ces services étaient beaucoup plus faciles à utiliser que nos services actuels. Notre personnel a été agréablement surpris par cette facilité d'utilisation. »

Kirsten Leonard
Directrice générale de PALNI


Pour le groupe PALNI, la décision n'était pas uniquement motivée par l'amélioration des chaînes de travail et les gains de temps. Toute aussi importante était la perspective de faire partie d'un réseau de bibliothèques sur le Web, animé d'une vision coopérative plus large. « OCLC s'applique à développer des possibilités de collaboration radicale dans notre environnement Web, qui ne se limitent pas au partage de collections, mais comprennent également la mise en commun des processus et de l'expertise du personnel. », explique Kirsten. « Nous voyons également qu'OCLC s'investit considérablement pour la communication des données de bibliothèque sur le Web et pour garantir la pérennité du rôle important des bibliothèques. »

Interrogée sur le résultat effectif du changement, Kirsten répond, « Nous commençons déjà à mettre en place des projets auxquels nous rêvions, qui faisaient partie de nos objectifs idéaux. »

Carte indiquant l'emplacement de Palni

Les bibliothèques PALNI en un coup d'œil

  • Les membres du réseau PALNI incluent notamment les établissements suivants : Anabaptist Mennonite Biblical Seminary (AMBS), Ancilla College, Anderson University, Butler University, Christian Theological Seminary (CTS), Concordia Theological Seminary, DePauw University, Earlham College, Franklin College, Goshen College, Grace College, Hanover College, Huntington University, Manchester University, Marian University, Oakland City University, Saint Joseph’s College of Indiana, Saint Meinrad Seminary and School of Theology, Taylor University, Trine University, University of Indianapolis, University of Saint Francis et Wabash College.
  • Durant l'exercice 2010, les bibliothèques PALNI ont traité 2 215 846 notices et défini 3 903 420 fonds.
  • Quatorze établissements membres de PALNI participent à l'initiative de numérisation du groupe à l'aide de CONTENTdm, représentant 35 collections individuelles et deux collections collaboratives.

Articles associés

103802163-montana-rs

Partager ressources et outils, et accroître les bénéfices

Voyez comment la Montana State Library collabore à la grandeur de l'État pour rendre les services plus abordables pour tous ses membres.

156895882-alberta-rs

Améliorer la recherche en ligne pour les membres du consortium

Le consortium TAL (The Alberta Library) a travaillé avec OCLC pour intégrer les ressources de ses bibliothèques membres dans un seul environnement global et cohérent.

Vous voulez plus de détails?